/finance/business
Navigation

Hausse du bénéfice et du chiffre d’affaires de Metro

Bloc épicerie
Photo d'archives «Nous avons réalisé de bons résultats au premier trimestre de l'exercice 2018», a mentionné Eric R. La Flèche, président et chef de la direction de Metro.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | L’épicier Metro a augmenté son chiffre d’affaires et son bénéfice net ajusté au premier trimestre de 2018.

Le chiffre d’affaires a grimpé de 4,7 % par rapport à la même période l’an dernier pour s’établir à 3111,8 millions $. Fait à noter, le résultat est gonflé par le fait que la semaine précédant Noël était incluse dans le dernier trimestre tandis qu’elle se trouvait dans le deuxième trimestre en 2017.

Le bénéfice net ajusté est passé de 138,1 millions $ au premier trimestre de 2017 à 153,4 millions $ au plus récent, une hausse de 15,5 %.

«Nous avons réalisé de bons résultats au premier trimestre de l'exercice 2018 dans un marché hautement concurrentiel. Nous demeurons vigilants et agiles afin de répondre adéquatement aux attentes en constante évolution de nos clients et sommes confiants de poursuivre notre croissance à long terme», a mentionné Eric R. La Flèche, président et chef de la direction, par communiqué, mardi.

L’entreprise d’alimentation a vendu la majorité de sa participation dans Alimentation Couche-Tard. Ces liquidités lui ont permis d’acquérir des participations minoritaires dans Adonis et Phoenicia, tout en ayant les réserves pour son acquisition prochaine du Groupe Jean Coutu (GJC).

«Nous avons également complété le financement nécessaire pour conclure le regroupement annoncé avec le GJC et les équipes travaillent activement pour préparer un regroupement efficace lorsque nous recevrons l'approbation des autorités réglementaires», a ajouté le président de Metro.

Un dividende trimestriel de 0,18 $ par action ordinaire versée le 13 mars prochain a été annoncé par le conseil d’administration de Metro. Il s’agit d’une hausse de 10,8 % par rapport au dividende déclaré au trimestre correspondant l’an dernier.