/sports/tennis
Navigation

Fed Cup : Eugenie Bouchard et Françoise Abanda n’y seront pas

Eugenie Bouchard et Françoise Abanda
Photo d'archives, AGENCE QMI Eugenie Bouchard et Françoise Abanda

Coup d'oeil sur cet article

Les deux meilleures raquettes du pays, Eugenie Bouchard (121e) et Françoise Abanda (126e) ne représenteront pas le Canada à la Fed Cup face à la Roumanie, dans ce duel du Groupe mondial II qui s'amorcera le 10 février prochain.

Carol Zhao (143e), Bianca Andreescu (182e), Katherine Sebov (277e) et Gabriela Dabrowski (11e en double), qui vient tout juste de remporter les Internationaux d'Australie en double mixte, ont été choisies mercredi pour porter les couleurs de l'unifolié dans cette rencontre qui aura lieu à Cluj-Napoca en Roumanie.

Tennis Canada n’a pas précisé pourquoi les deux Québécoises sont absentes de la formation. Elles pourraient avoir préféré jouer dans d’autres tournois ou elles soignent peut-être des blessures.

«Même si nous avons une jeune équipe pour cette importante rencontre, nous sommes convaincus que nous pouvons rivaliser avec les meilleurs pays du monde, a souligné le capitaine de l'équipe canadienne, Sylvain Bruneau, par communiqué. Nos joueuses ont maintes fois démontré leur détermination et leur désir de gagner, principalement en avril dernier lorsque nous avons vaincu les Kazakhes, une équipe mieux classée et plus aguerrie que la nôtre.»

«Toutes nos joueuses ont connu une saison 2017 extraordinaire et espèrent poursuivre sur leur lancée en Roumanie. Nous sommes conscients du défi qui nous attend et nous nous préparons pour affronter de talentueuses adversaires», a-t-il ajouté.

De son côté, la Roumanie sera représentée par Simona Halep (2e), Sorana Cirstea (36e), Irina-Camelia Begu (37e) et Raluca Olaru (45e en double).

Le Canada se mesurera à la Roumanie pour la troisième fois de l’histoire de la Fed Cup et les Roumaines ont remporté leurs deux premiers affrontements, soit en 1983 et en 2015. En vertu de son 11e rang au classement de la compétition, la Roumanie sera la tête de série – le Canada est 14e. Le gagnant de ce week-end participera ensuite à une rencontre de qualification pour le Groupe mondial I tandis que le perdant devra disputer une rencontre de barrage pour conserver sa place au Groupe mondial II pour 2019.

L’équipe canadienne fait partie du Groupe mondial II pour la première fois depuis février 2016.