/sacchips/mishmash
Navigation

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
Philippe Melbourne

Coup d'oeil sur cet article

Le défi «28 jours sans alcool» s’amorce à peine qu’on est déjà tanné d’en entendre parler. Pas parce que ce n’est pas une noble cause et que l’alcool ne fait pas de ravages là (une virée en ma compagnie au bar-karaoké chez Tzina te permettra au contraire de témoigner des désagréments liés à une consommation abusive d’alcool), mais plutôt parce qu’on va devoir subir en temps réel les « progrès » et crises existentielles des gens de notre entourage, qui ont eu la bonne idée de relever ce beau défi. 

Si au moins leurs porte-paroles n’avaient pas l’air d’avoir reviré leur dernière brosse à leur bal des finissants, le mot «défi» ne se sentirait peut-être pas aussi phony baloney.

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
ZoneCreative - stock.adobe.com

 

À l’exception bien sûr de notre collègue (et amie) Geneviève Pettersen, qui a bu à elle seule plus d’alcool dans le dernier mois que l’armée polonaise durant le siège de Varsovie.

Mais trêve de mauvaise foi, le défi sert depuis cinq ans à ramasser de l’argent au profit de la Fondation Jean Lapointe. Cet argent - l’objectif est de 500 000$ -  servira à sensibiliser les jeunes du secondaire et les éloigner du démon Bacchus. Des initiatives qui inciteront assurément les jeunes à troquer le Four loko pour le Kombucha dans leurs partys de sous-sols.

Et puis, faudrait être contaminé par le cynisme rare pour penser que les gens s’imposent un mois de sevrage juste pour avoir l’air cut sur leurs photos de vacances dans le sud pendant la relâche. Ou se dire que c’est facile parce que le mois de février dure moins longtemps que la fouille pour rentrer à la Place Bell.

Alors soyons bons joueurs et souhaitons – presque sincèrement - bonne chance aux gens qui devront trouver une alternative à l’alcool pour rendre supportable la Saint-Valentin avec leur complice des 20 dernières années.

Mais si on vit dans un monde où l’on célèbre les gens non-enceints et non-musulmans qui survivent à un mois sans alcool, voici donc onze idées de défis à relever pour les autres mois de l’année :

Mars - Défi 31 jours sans sexualité

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
Wisky - stock.adobe.com

 

La Saint-Valentin est finie, la luxure aussi. L’occasion idéale pour te refaire une virginité et te taper une introspection tout à fait disproportionnée visant à t’interroger sur le sens de tes relations interpersonnelles. Le SEXE j’gage?!? HEIN?!?
La masturbation est autorisée, mais seulement si elle ne te procure aucune satisfaction. Nous te suggérons aussi fortement de mettre tes CD d’Enya au rancart durant ce défi, puisque qu’ils sont évidemment un incitatif au grand tango horizontal lubrique.

Avril - Défi 30 jours sans malbouffe

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
freshidea - stock.adobe.com

 

Tu es un cliché ambulant. C’est pourquoi le sevrage sexuel de février t’as propulsé dans tous les fast-food de ton quartier, avec l’enthousiasme d’un touriste français à sa première partie de pêche aux petits poissons des chenaux. Après un mois à t’enfiler des moutarde-choux et des ognonering, tu dois réapprendre à manger sainement et trouver de nouveaux repères alimentaires. Conseil de pro: évite le karaoké «La Petite Boîte» sur Rosemont, à cause de la proximité du Capri, où l’on sert la meilleure poutine smoke-meat de la galaxie jusqu’au matin. 


Mai - Défi 31 jours sans réseaux sociaux

Loin de la malbouffe, tu as retrouvé ta shape d’antan, bravo! Après la pluie, le beau temps mais l’orage dure jamais longtemps en plus. Tiens, Logan, le petit voisin, a sorti sa bicyclette. La crèmerie du quartier vient d’ouvrir ses portes et juste au moment où t’allais publier une photo de ta face de fier avec ta molle trempée dans le chocolat (belge)...BOUM! L’interdiction d’utiliser les réseaux sociaux revient te hanter, comme le retour de Yelo Molo. Adieu preuves virtuelles de ta nouvelles shape. Adieu approbation populaire de tes talents de cuistot. Adieu énième photo de coucher de soleil avec la mention «sans filtre». Non petit, tu vas devoir affronter le monde, seul, loin des likes et de la reconnaissance de tes pairs. Courage.

Juin - Défi 30 jours sur le Crystal Meth

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
WENN

 

Évidemment, ton mois loin des réseaux sociaux t’a forcé à te trouver de nouvelles dépendances. Ça aurait pu être le jogging, mais ton sevrage des réseaux sociaux t’a enlevé l’envie de tourmenter le monde avec des statuts de demi-marathon.
Alors quoi de mieux que le crystal meth pour te donner l’impression de livin’on the edge! Les effets secondaires ne semblent pas trop graves et ton employeur n’y verra que du feu en plus.
Et puis, comme le pot est pratiquement légal, plus personne ne va vouloir en consommer. C’est comme Facebook et le chanteur Stromae, c’est devenu moins hot quand tes parents ont commencé à aimer ça. 

Juillet - Défi 31 jours sans Festival Juste pour rire

Tes derniers mois n’ont pas été faciles. Surtout en juin, où tu as peut-être un peu forcé la note. Faut dire que tout n’était pas de ta faute non plus entourant les dérapages survenus à la St-Jean de Mirabel en fête.
Mais bon, tous ces défis t’ont un peu fait perdre le moral. Surtout depuis ta sortie de prison. Bref, tu aurais besoin de rire jusqu’à t’en dilater la rate. C’est pourquoi tu t’es lancé un défi d’une simplicité désarmante : ne pas aller au Festival Juste pour rire. Par chance, le timing est parfait cette année pour résister à la tentation d’aller contempler des mimes plates et des spectacles en salle trop chers. En cas de rechute, le Zoofest et la nouvelle patente à gosse des humoristes en coopérative constituent un genre d’alternative.

Août - Défi 31 jours sans enfant

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
Olga - stock.adobe.com

 

L’école recommence déjà bientôt. Le show de U2 était malheureusement le moment fort de ton été. Bon, tu as quand même eu du gros fun dans le Maine en famille. C’est ce que tes photos prétendent en tout cas. Mais là, tu mérites un break de tes enfants, ces maudits ingrats gâtés pourris qui comprennent pas que t’assassines plein de monde dans ta tête quand tu vas au Super Aqua Club. Va donc domper ta progéniture chez tes parents ou un proche plus digne de confiance que le couple Turpin en Californie. Si t’as pas d’entourage mais que tu veux à tout prix relever le défi, tu peux aussi te séparer en demandant une garde partagée moyenâgeuse ou carrément abandonner ta famille comme Roy Dupuis dans Les Filles de Caleb.

Septembre - Défi 30 jours éco-responsable

Tu t’es beaucoup laissé aller. Tu as profité de ta vie sans enfant to the extreme comme on dit. Tu as vécu comme un Youtubeur, dans ton sous-sol en mou à te commander tes repas quotidiens dans les différentes rôtisseries des environs, en plus de fumer à l’intérieur et même pas en dessous de la hotte. Te voilà donc mûr pour du changement. Allez, refais la paix avec la société : cuisine tes propres repas, adonne-toi au compost, recycle du plastique, ferme l’eau de la douche pendant que tu te savonnes, achète des guenilles hors de prix fabriquées au Québec et ne flushe pas ta toilette pour un simple petit pipi. Bref, redeviens un brave citoyen éco-responsable, conscient de sa place dans l’univers. Et si tu croises un hippie de Greenpeace sur Mont-Royal, n’essaie pas de le contourner furtivement.

Octobre - Défi 31 jours sans chialer

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
motttive - stock.adobe.com

 

Décidemment, être un citoyen éco-responsable a été un véritable enfer. Faire le tri dans tes déchets et rincer des pots de mayonnaise – tabarnak – t’ont rendu très très agressif. Même chose pour le paiement mensuel à vie de 9,23$ pour sauver des estifis de baleines à bosses, gracieuseté de ton bénévolat amical avec le hippie de Greenpeace. D’où l’idée de passer maintenant 31 jours sans chialer. Un des défis les plus périlleux de l’année, notamment à cause des journées qui raccourcissent, des partys d’Halloween où l’on impose des thématiques épouvantables (concept Hollywood...) et le début des inévitables déboires saisonniers des Canadiens. Mais tu es fort, tu es capable et n’oublie jamais : tu n’es pas en train de descendre avec une corde effilochée tenue par ton frère de 11 ans dans une mine de sel éthiopienne avec une boite à lunch vide. Namaste.

Novembre - Défi 30 jours sans antidépresseur

Il fait frette, il pleut, il n’y a pas de lumière, les gens ont perdu espoir en l’humanité et l’envie d’envoyer 13 cassettes à ton entourage se fait sentir: bref, tu es en dépression. Mais comme on n’est pas encore en janvier, t’as pas trop le droit d’en parler publiquement. C’est sans compter les membres de ta famille, qui commencent déjà à utiliser les mots «échange de cadeaux» et «pot luck». Ton défi sera de résister à ta Tic Tac médicamentée et affronter le mois des morts avec l’énergie du désespoir. Conseil d’ami : évite les foules, les déplacements, les rencontres, les humains...
Bref, fais comme Boum. Ferme les rideaux, tu vois ben que t’as les yeux pleins d’eau.

Décembre  - Défi 31 jours sans mensonge

Tant qu'à être gossant avec votre défi sans alcool tentez de relever ces 11 autres
Facebook

 

On sait qu’il est difficile celui-là. Surtout pendant le mois de l’année où tes interactions sont à leur paroxysme. C’est là qu’on sépare les adultes des enfants. Interdiction formelle de mentir pendant tout le mois. Oui oui, incluant la longue période des fêtes. À la question «à quoi tu penses?», tu devras répondre «à ma cousine Michèle, qui vient le 24», même si tout ça est TRÈS WRONG. «Pis? L’aimes-tu mon cadeau», demandera ta tante Lise. «Non, c’est une crisse de cochonnerie de marde», seras-tu obligé de répondre.
Quelques frictions à prévoir.

Janvier - Défi 30 jours sans défi

Ouin. Ça a été une année de gros défis hein? Me semble qu’une trêve serait pleinement méritée. S’il te reste encore quelques amis après le mois-vérité de décembre, c’est le temps de te lâcher lousse. Vis ta vie intensément comme s’il n’y avait pas de lendemain. Va te faire tatouer même si c’est des écritailles de douchebag sur la cuisse avec des fautes. Va dans le sud et publie une photo avec tes amis en pyramide sur la beach. Donne exagérément tes opinions dans des débats polarisants sur Facebook, remets en question le leadership de Valérie Plante et mêle-toi de l’éducation des enfants des autres avec passion. Mais surtout : bois tout l’alcool que tu peux ingurgiter jusqu’à ce que ton foie t’envoie une alerte AMBER, parce que février arrive ben ben vite...

- Avec Marlie Beaudin