/sports/opinion/columnists
Navigation

A-t-on le droit d’être niaiseux?

Coup d'oeil sur cet article

Les fefans veulent que le Canadien « reconstruise ». Out Carey Price ! Out Shea Weber ! Out Max Pacioretty ! Out Andrew Shaw ! Out tout le monde qui a une valeur quelconque !

Et il va rester quoi ? Des choix de repêchage pour Trevor Timmins ? Ça vous inspire vraiment ? Vous avez le goût de payer 388 $ le ticket pour encourager une équipe qui va se vautrer pendant des années dans les bas-fonds de la ligue ?

Vous pensez que Bell veut voir les audimats continuer à baisser à RDS ? Et vous croyez que Québecor est contente de voir les pertes de TVA Sports grossies par l’absence du Canadien dans les séries éliminatoires ?

Et le monsieur et la madame qui ont payé 20 000 $ pour leurs billets de saison, vous pensez qu’ils sont heureux de leur investissement quand ils ne sont même pas capables de donner leurs tickets pour un match contre la Caroline ?

75 M$

Ces milliers de personnes qui versent au moins 75 millions par saison pour encourager leur équipe, vous pensez qu’elles ont le goût de voir jouer des gars de la Ligue américaine à la place des rares joueurs de qualité qu’elles peuvent encore applaudir ?

Ces personnes, ces cochons de payants, qui donc se préoccupent de leurs droits ? A-t-on juste le droit de se faire plumer quand on met les pieds au Centre Bell ? Paye pis ferme ta gueule ! C’est pas un club de la Ligue américaine qu’on leur a vendu, c’est une équipe compétitive de la Ligue nationale de hockey.

Et vous croyez le discours de la relève à Laval ? Allumez, le club de la Ligue américaine a raté les séries cinq années sur six. Comment un club poche à Laval donnera un grand club à Montréal ?

Vous avez le droit d’être naïfs, mais pas celui d’être niaiseux...

Et là, on vous demande d’être niaiseux.