/24m/job-training
Navigation

CV : Doit-on mentionner nos références ?

Happy successful businessman working in office on laptop
deagreez - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Philippe Jean Poirier - 37e AVENUE

 

À en juger par les échos obtenus de recruteurs et de conseillers à l’emploi, les références sont véritablement out !

Sarah Dufresne, recruteuse chez GSoft, avoue pour sa part ne pas les vérifier dans le processus d’embauche. « Nous avons d’autres outils pour valider le profil des candidats. »

Dans tous les cas, c’est à proscrire du CV. « Il est préférable de ne pas tenir pour acquis que l’employeur est intéressé par nos références et d’attendre que celui-ci nous les demande », explique Ivana Lemme, conseillère à l’emploi chez Optimum Talent.

« Le but du CV est de décrocher une entrevue d’embauche, rappelle Zaïda B. Mangones, conseillère chez CREMCV. Le moment de prendre les références arrive pendant ou après l’entrevue. »

Ivana Lemme souligne l’aspect logistique : « En incluant les références au CV, ça ne donne pas la chance au candidat de prévenir les personnes qui agiront à titre de références. »

Par ailleurs, on évite le cliché « Références fournies sur demande ». « Ce n’est plus d’actualité, dit Zaïda B. Mangones. Nous suggérons à nos chercheurs d’emploi d’optimiser l’espace du CV et d’ajouter du contenu à valeur ajoutée. » Cela dit, la conseillère invite les candidats appelés en entrevue à apporter trois références, idéalement dans un document intitulé « Liste de références » et incluant leurs noms et leurs coordonnées.