/news/green
Navigation

Les risques accrus d'inondations réunissent des élus, gestionnaires et intervenants civils à Drummondville

Dossier inondations avant-après
Photo d'archives Agence QMI, Joel Lemay Crue printanière «historique» en 2017 causant d'énormes inondations sur le territoire de la Ville de Rigaud, en Montérégie.

Coup d'oeil sur cet article

DRUMMONDVILLE | Des élus, gestionnaires municipaux et intervenants civils se sont réunis jeudi à Drummondville, dans le Centre-du-Québec, pour parler des risques accrus d'inondations en raison des changements climatiques. Tous avaient en tête les inondations historiques du printemps dernier.

Prévenir les crues de plus en plus récurrentes et en limiter les impacts, voilà quelques-uns des sujets qui ont été abordés au cours de la réunion ayant pour thème «Agir en amont».

Les importantes crues printanières de 2017 méritent qu'on s'attarde aux inondations dans un contexte de réchauffement climatique. Le Québec a alors vécu les conséquences du plus fort apport en eau des 43 dernières années. La municipalité de Gatineau, en Outaouais, a été sans contredit la plus durement touchée par les quelque 250 millimètres de pluie tombés sur le sud-ouest de la province.

Outre Gatineau, près de 270 municipalités ont été touchées par les inondations, 5260 résidences ayant alors été affectées, 557 routes endommagées et plus de 4000 personnes évacuées.

En raison des changements climatiques, la fréquence et l'intensité des inondations vont augmenter et ne sont plus un phénomène uniquement printanier.

Les embâcles lors des redoux d'hiver sont aussi à l'origine d'inondations récurrentes.

Comme dans le cas de Pointe-Gatineau, il serait impensable d'exproprier un quartier complet de propriétaires parce que des gens sont depuis des siècles établis en bordure de la rivière des Outaouais.

Parmi les objectifs, il y a l'optimisation des pratiques d'aménagement du territoire ainsi que la connaissance des impacts et des vulnérabilités touchant aux secteurs plus propices aux risques d’inondations, histoire de mieux anticiper les crues soudaines et de réagir en période de crise.

- Avec l'Agence QMI