/news/consumer
Navigation

De la crasse de toutes les formes et couleurs

Un restaurant indien de Laval écope de deux amendes

Coup d'oeil sur cet article

Les propriétaires du Tandoori Xpression ne semblaient pas pressés de nettoyer la crasse multicolore qui recouvrait les murs de leur cuisine.

C’est d’ailleurs l’insalubrité généralisée des cuisines du restaurant indien situé sur le boulevard de la Concorde, à Laval, qui leur a valu d’écoper de deux amendes totalisant 2250 $, en octobre dernier.

Le commerce a reçu trois visites d’inspectrices du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec l’an dernier seulement.

La première visite, en février, leur a permis de constater l’étendue des dégâts. La crasse était si répandue dans les cuisines qu’elle se présentait sous différents aspects et couleurs, tantôt comme des « colonies de moisissures noires » ou encore sous la forme de résidus séchés multicolores, ont noté les inspectrices dans leur rapport.

Pas d’amélioration

Trois mois plus tard, la situation ne s’était guère améliorée. Outre les récipients enduits d’une « couche graisseuse colorée », les inspectrices ont remarqué que le dessous des étagères de l’aire de cuisson était parsemé de « débris multicolores », et ce, « directement au-dessus des épices ».

En juillet, les inspectrices ont remarqué que la saleté persistait toujours. Plusieurs équipements, dont des râpes et des seaux, étaient rangés encore sales, sans parler des « éclaboussures d’aliments calcinés » qui parsemaient l’intérieur du micro-ondes.

Le fils de la propriétaire, Abdul Butt, a expliqué que d’importants travaux de nettoyage avaient été effectués depuis la dernière visite des inspectrices du MAPAQ.

D’autres inspecteurs seraient passés depuis et se seraient montrés surpris des améliorations apportées à la propreté des lieux, affirme-t-il.

Extraits du rapport

« Toutes les étagères et le dessous des étagères de rangement des équipements ou d’aliments sont recouverts de matières graisseuses et d’explosions de débris alimentaires. »

– Inspectrice


► Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

 

Carte interactive