/entertainment/celebrities
Navigation

La quarantaine sereine

Mois des Câlins
Photo Chantal Poirier Marie-Soleil Michon

Coup d'oeil sur cet article

Quelle crise de la quarantaine ? Quelques mois après avoir soufflé 40 bougies, Marie-Soleil Michon s’avoue particulièrement sereine d’entamer cette nouvelle décennie.

« Les questionnements qu’on a dans la crise de la quarantaine, je les ai eus à 35 ans. Alors, mes 40 ans sont passés dans le beurre ! Je me sens très bien. Je me sens en forme », révèle l’animatrice, rencontrée au lancement du Mois des câlins de l’Hôpital Sainte-Justine.

Il faut dire qu’elle est particulièrement comblée auprès de son conjoint des 14 dernières années, le réalisateur Érick Tessier. Le secret de leur bonheur : la complicité.

« Lorsque j’ai rencontré mon mari, il dépassait toutes les attentes et les fantasmes que je pouvais avoir sur la complicité avec un amoureux. Je pensais que ce genre de complicité ne se vivait qu’avec des amis. Mais lorsqu’on trouve la bonne personne, il y a un niveau d’intimité super fort qui s’installe et nous autres, on cultive ça. On aime être ensemble, on aime passer du temps ensemble. C’est une priorité dans nos vies », confie-t-elle.