/lifestyle/food
Navigation

L’amoureuse des cuisines

Manon Leblanc
Photo Ben Pelosse Manon Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Manon Leblanc est une experte de la décoration, de l’aménagement résidentiel et commercial à la carte. Ses émissions à Canal Vie sont là pour nous le prouver. Manon inspire confiance, comme le dit si bien le titre d’une de ses émissions. « J’adore imaginer des cuisines ! Tu sais, ce sont là que les choses de la vie se passent le plus, alors, je conseille les gens pour qu’ils s’y sentent vraiment bien. » Cette semaine, Manon nous propose une recette qui sent le soleil et les vacances.

Questionnaire gourmand

Présente-moi ton accessoire de cuisine fétiche. Et pourquoi l’avoir choisi ?

Manon Leblanc
Photo Ben Pelosse

Comme j’adore les herbes fraîches et les épices odorantes, je me sers beaucoup de mon pilon en granit. Ça fait 20 ans que je l’ai et il est parfait pour extraire les parfums et arômes.

As-tu d’autres accessoires qui te facilitent la vie dans ta cuisine ?

En fait, puisque je suis une amoureuse de cuisine et que j’adore les aménager et les rénover, ce n’est pas un accessoire, comme un couteau ou une spatule qui me facilite la vie, mais plus un matériau de comptoir que je recommande pour faciliter la vie des gens, le Dekton.

Pour toi, un repas et une soirée parfaite, c’est quoi ?

Par défaut professionnel (rires), j’aime que l’ambiance soit au rendez-vous ! Ça n’a pas besoin d’être compliqué, juste tamiser les lumières un peu, éteindre la télé, une bonne musique de fond, du bon vin et si je reçois des amis, j’adore placer des gros plats au centre de la table pour que les gens se servent. Je trouve que ça rend la soirée plus conviviale, un peu comme des bonnes soirées en famille. Une ambiance chic, mais pas guindée, c’est ce que j’aime.

Essaies-tu tes recettes avant de les servir à tes invités ?

Oui, absolument. J’ai déjà fait l’erreur de tester des recettes dénichées sur le web avec des invitées et croyez-moi que je ne fais plus cela ! Si je le fais, je vais me servir des livres de recettes connus et des recettes déjà testées (rires).

Raconte-moi la réalisation culinaire dont tu es la plus fière.

Manon Leblanc
Photo Fotolia

C’est peut-être anodin pour certains, mais pour moi, c’est un défi de recevoir beaucoup de personnes en même temps et que tout soit chaud ou à point. Donc, j’ai déjà réussi un carré d’agneau rosé, croustillant en surface, cuit sur le BBQ pour un grand groupe, avec tous les accompagnements et avec un super dessert.

Dis-nous que tu rates les choses à l’occasion et qu’il t’est déjà arrivé de servir un plat complètement raté...

Une fois, j’étais dans un chalet loué pour un week-end et j’y ai invité des amis à souper. Et comme j’ai beaucoup de « jasette », je n’ai pas trop porté attention à la cuisinière. Résultat, le feu a pris dans les mitaines ! Pas besoin d’expliquer que mon plat avait un drôle de goût (rires).

Meilleure expérience culinaire à vie ?

J’ai passé trois semaines en Grèce et en Italie, côté Sardaigne, c’était formidable ! Cela correspond exactement à ce que j’aime le plus. Poissons grillés qui venaient d’être pêchés, des fromages frais, des olives multicolores, des tomates fraîches, du basilic, de la pieuvre, des coquillages, des pâtes fines et fraîches... Je passerais ma vie à ne manger que ce style de cuisine !

Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Chez moi, c’était mon père le cuisinier ! Il se levait très tôt le matin et il nous préparait des plats mijotés. Donc, tous les matins, lorsque je me levais, il y avait une odeur très agréable dans la maison. C’est un très beau souvenir.

As-tu un rêve culinaire ? Par exemple, un resto où tu souhaites aller, un projet culinaire, un vin rare à déguster... ?

J’aurais aimé un jour tester la cuisine moléculaire du restaurant El Bulli en Espagne, mais il est fermé maintenant. Il a beaucoup de ses disciples dans le monde, alors, je vais essayer d’aller chez l’un de ses élèves, comme au restaurant Le Chic, non loin de Playa del Carmen au Mexique.

Livre de recettes préféré ?

Manon Leblanc
Photo courtoisie

J’aime beaucoup les livres de recettes de Ricardo. Ses livres de recettes sont toujours bien faits, pas compliqués, et ses recettes savoureuses.

Son carnet d’adresses

♦ Tes restos préférés ?

J’aime beaucoup le quartier de Griffintown et le Vieux-Montréal, donc dans le secteur, il y en a beaucoup : Grinder, Joe Beef, Mercuri, etc.

♦ Resto préféré pour sortir en tête-à-tête ?

Helena, sur la rue McGill à Montréal. L’ambiance est parfaite, la cuisine raffinée, le service attentif... On y passe toujours un bon moment !

♦ Resto préféré pour tes sorties en groupe ?

Le Jelly Fish dans le Vieux-Montréal. J’aime beaucoup l’endroit, c’est beau, festif, la carte des vins est vaste et la cuisine est parfaite. Un bonheur !

♦ Boutique gourmande préférée ?

Le marché italien Le Richmond. Il y a une épicerie fine sur place et c’est bien pratique !

♦ Resto préféré à l’extérieur de Montréal ?

Manon Leblanc
Photo courtoisie

En Floride, à Palm Beach, il y a le restaurant Chez L’épicier du chef Laurent Godbout.

♦ Vin préféré ?

Pour me gâter, Castello Banfi Brunello-di-Montalcino. Une caresse en bouche, surtout avec mon carré d’agneau. Sinon, Argyros Atlantis, un vin blanc grec parfait avec les fruits de mer et les poissons grillés. Et pour les grandes occasions, le Masi Mazzano Amarone ou le Luce della Vite.

♦ Produits culinaires chouchou ?

L’huile d’olive ! Chez moi, j’ai beaucoup de variétés que j’achète dès que j’ai l’occasion. Si mes amis veulent me faire un cadeau, ils savent que c’est l’huile d’olive qui me fera le plus plaisir.

♦ Recette fétiche ?

Manon Leblanc
Photo Fotolia

Lorsque je vais au restaurant et que je vois de la pieuvre grillée, je ne m’en prive pas. Sinon, à la maison, une salade grecque et un poisson au four avec de l’huile d’olive et des herbes fraîches font mon bonheur.

♦ De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine ?

Manon Leblanc
Photo Fotolia

Des agrumes. Citron jaune, citron vert, orange... Un peu comme je le fais avec la recette que je te présente, un poisson ou une viande blanche avec des zestes d’agrumes, c’est toujours gagnant.

♦ Gourmandise coupable ?

Saumon fumé, pâté de foie, huîtres fumées, pizza mince aux anchois, mousse de fruits de mer... Tous les petits trucs fins que je peux prendre avec un petit verre de vin rouge à la fin d’une grosse journée. Et, honnêtement, je ne me sens pas coupable, mais heureuse. (rires)

♦ Ton style de cuisine préféré ?

Toute la cuisine méditerranéenne, cuisine du soleil, de la fraîcheur, de la simplicité, du partage... Voilà ce qui me fait craquer !