/news/consumer
Navigation

Le logo Aliments du Québec a la cote

aliment du québec
Photo Marie-Ève Dumont Le logo Aliments du Québec regroupe plus de 20 000 produits comme ces pommes.

Coup d'oeil sur cet article

Les consommateurs font confiance à la certification Aliments du Québec et sont même prêts à payer plus cher pour des produits locaux, révèle un sondage.

Il existe cependant encore de la confusion dans la tête de certains consommateurs quant à la différence entre un logo émis par un organisme indépendant et les allégations faites par l’industrie.

« Il y a un peu de flou dans la tête des gens sur les mécanismes de contrôle de certification. Il arrive qu’ils ne sachent pas si le logo est basé sur la bonne foi de l’industrie ou s’il vient d’un organisme indépendant qui est accrédité par le gouvernement ou non », explique Ingrid Peignier du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), qui a réalisé le sondage en janvier auprès de 1032 personnes.

<b>Ingrid Peignier</b></br>
<i>Cirano</i>
Photo courtoisie
Ingrid Peignier
Cirano

Le logo biologique en est un exemple puisque 46 % des consommateurs sondés croyaient que c’était le producteur qui décidait de mettre le logo ou non alors que les normes pour être certifié sont très strictes et font l’objet d’un contrôle de la part d’un organisme indépendant accrédité par le gouvernement.

Local plus crédible

La certification Aliments du Québec semble la plus reconnue et la plus crédible aux yeux des consommateurs, selon le rapport. Plus de 45 % des Québécois se disent rassurés par le fait qu’un produit soit fait localement.

« Dans un contexte où la chaîne alimentaire est mondiale, avec tout ce qu’on entend sur les problèmes de fraude ou sur la présence d’ingrédients que l’on ne connaît pas, le fait que ce soit fait au Québec en termes de salubrité et de qualité, ça les sécurise », mentionne Mme Peignier.

Le logo Aliments du Québec est aussi le seul qui mérite une dépense supplémentaire.

« L’engouement autour de l’achat local semble de plus en plus important. La certification vient nous garantir que ç’a été fait chez nous et confirme donc l’intérêt des gens pour les produits d’ici », souligne Véronique Provencher, professeure à l’Université Laval.

Le gouvernement est impliqué dans ces certifications

Aliments du Québec


Aliments préparés au Québec


Biologique


Indication géographique contrôlée :

  • Agneau de Charlevoix
  • Cidre de glace
  • Vin de glace
  • Maïs sucré de Neuville