/entertainment/celebrities
Navigation

Modèle malgré elle

ART - PREMIÈRE DU NOUVEAU SPECTACLE DES DENIS DROLET
Photo Agence QMI, Martin Alarie Rosalie Bonenfant et sa mère, Mélanie Maynard

Coup d'oeil sur cet article

Quelques jours après avoir livré un témoignage concernant la pression sociale et sexuelle que subissent les femmes, Rosalie Bonenfant est devenue un modèle pour les jeunes, et ce, bien malgré elle.

« Je suis encore dans le déferlement de cette chronique-là. Il y en a de plus en plus qui m’écrivent. En ouvrant toutes ces portes, je sens que j’ai la responsabilité de pouvoir les refermer. Même si ça me prend jusqu’en juin, je vais répondre à tout le monde », insiste la jeune femme de 21 ans, rencontrée à la première du nouveau spectacle des Denis Drolet, mercredi dernier.

Fille de l’animatrice Mélanie Maynard, elle entend bien suivre les traces de sa mère et se tailler une place dans le star-système québécois. Et les mois qui s’en viennent pourraient bien lui donner cette occasion.

« Je travaille pas mal ces temps-ci. Il y a beaucoup d’écriture. Disons que 2018 sera une année littéraire », avance la jeune femme de 21 ans, sans toutefois donner plus de détails.