/entertainment/celebrities
Navigation

Un «fantasme» inusité

ART - PREMIÈRE DU NOUVEAU SPECTACLE DES DENIS DROLET
Photo Agence QMI, Martin Alarie Patrick Marsolais

Coup d'oeil sur cet article

Certains rêvent de posséder une voiture sport, une résidence secondaire dans un pays exotique, ou même un jet privé. Mais Patrick Marsolais, lui, a des ambitions bien différentes...

« J’ai un fantasme de m’acheter une cabane à sucre. Il est temps que ça se fasse. J’ai commencé à regarder sur Kijiji, les cabanes à vendre. Dans le passé, je m’étais associé avec quelqu’un pour ouvrir un restaurant, mais ça n’avait finalement pas marché. Depuis ce temps, j’ai eu l’idée d’acheter une cabane à sucre dans le coin de Mirabel, entre Montréal et mon chalet », confie-t-il, rencontré sur le tapis rouge, à la première du spectacle des Denis Drolet, au Monument-National, mercredi dernier.

L’animateur ne prend pas ce plan à la légère. Il s’est imposé une date butoir pour réaliser ce rêve qu’il souhaite désormais voir se concrétiser d’ici deux ans.

« Je sais que c’est fou, même ma blonde me demande pourquoi je veux me lancer dans cette aventure ! Mais je veux une cabane à sucre qui serait un mélange entre une cabane traditionnelle et la cabane de Martin Picard », dit-il avec enthousiasme.