/weekend
Navigation

Retour à la pop

Sébastien Izambard
Photo Mario Schmolka Sébastien Izambard

Coup d'oeil sur cet article

Sébastien Izambard laisse son costard au vestiaire le temps de lancer We Came Here to Love, un album pop à des lieues du répertoire auquel il a habitué ses fans au sein du groupe Il Divo. « J’ai l’impression de repartir à zéro », confie le chanteur.

Il y a près de deux décennies, 18 ans pour être exact, que Sébastien Izambard n’avait proposé de pièces solo. En entretien téléphonique avec Le Journal il y a quelques jours, le membre du quatuor vocal Il Divo ne cache pas sa nervosité, mêlée à une fébrilité évidente, à l’idée de réaffronter les palmarès en solitaire.

« Je sais que cet album, il y a un risque que certains ne l’aiment pas. Mais j’ai envie de montrer différentes facettes, différentes couleurs de qui je suis », confie le chanteur, depuis son domicile en Californie.

Car avec We Came Here to Love, Sébastien Izambard fait en quelque sorte volte-face, s’éloignant des airs classiques et lyriques d’Il Divo pour renouer avec ses racines pop. Certes, certains titres font écho au répertoire du quatuor, mais l’aventure solo lui permet une plus grande liberté, estime-t-il.

« Je n’ai pas cherché à faire un album pour les fans d’Il Divo. J’avais envie d’aller dans des zones, parfois plus dark, parfois plus up tempo. J’ai hâte de voir comment les gens vont réagir », avance-t-il.

Toujours avec Il Divo

Les fans d’Il Divo peuvent toutefois se rassurer : cette parenthèse solo de Sébastien Izambard ne signifie en rien la fin du célèbre quatuor. Les quatre chanteurs s’apprêtent d’ailleurs à lancer Timeless, un huitième opus attendu dans les bacs en avril. Il rejoindra donc ses confrères David, Urs et Carlos pour le lancement, puis la tournée qui l’accompagnera.


L’album We Came Here to Love est en vente maintenant.