/sacchips/harddrive
Navigation

Le show de la mi-temps n’était pas une catastrophe, mais...

Le show de la mi-temps n’était pas une catastrophe, mais...
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le spectacle de la mi-temps du Super Bowl 52 était assuré par Justin Timberlake.

Bien que Justin Timberlake détient le statut de superstar depuis plus de 15 ans, est-ce que l’ancien membre de N’SYNC aura réussi à nous offrir une douzaine de minutes de divertissement digne du plus gros moment télévisuel de l’année?

Bof.

Sans trompettes ni tambours (de façon métaphorique, car il y avait plusieurs trompettes et tambours sur le terrain), le chanteur de 37 ans nous a offert un numéro fort en danse, mais sans invité ou moment qui nous feront jaser pour des années à venir.

On a plutôt eu droit à un pot-pourri des plus gros succès de Timberlake maladroitement enchaînés.

Timberlake a aussi rendu un hommage à Prince en faisait un duo avec le regretté chanteur qui apparaissait par l’entremise d’une projection sur un drap géant.

Le moment le plus fort du spectacle était quand Justin a été joint sur le terrain par la fanfare pour la pièce Suit and Tie.

Le tout s’est terminé de la façon la plus Timberlake possible quand le mari de Jessica Biel est monté dans les estrades pour prendre des selfies avec des fans.

Justin Timberlake ne nous a pas fait vivre un mauvais moment, mais sans plus.

Oh, et il n’y a pas eu de nudité cette fois-ci.