/sports/opinion/columnists
Navigation

Les gens n’oublient pas le coach

Coup d'oeil sur cet article

Le match d’hier après-midi contre les Ducks a donné lieu à un beau moment lorsque Jacques Demers a été présenté à la foule, de la loge privée qu’il occupait. Le dernier entraîneur à avoir mené le Canadien à la coupe Stanley était accompagné de son épouse Debbie.

Les spectateurs lui ont accordé une chaleureuse ovation. Nul doute que cela a dû faire chaud au cœur au coach quand on connaît sa grande sensibilité.

Les amateurs ne font que lui remettre la bonté qu’il a toujours témoignée à tout le monde lorsqu’il était en meilleure santé.

Cet homme au cœur d’or a touché beaucoup de gens dans sa vie. La chose qui lui est le plus difficile dans son état est de ne pas pouvoir s’exprimer et échanger avec ses proches et ses amis.

Cela le frustre beaucoup, mais il garde le sourire et sa bonne humeur. Il aime toujours rire autant.

Lâche pas, Jacques !

On se revoit bientôt.

11 présidents hockey

Outre Doug Armstrong et Garth Snow, on compte trois autres dirigeants répondant au double titre de président hockey et directeur général dans la Ligue nationale.

Il s’agit de Dale Tallon des Panthers de la Floride, David Poile des Predators de Nashville et George McPhee des Golden Knights de Vegas.

On retrouve aussi six présidents des opérations hockey, soit Brian Burke des Flames de Calgary, John Davidson des Blue Jackets de Columbus, Glen Sather des Rangers de New York, Paul Holmgren des Flyers de Philadelphie, Brendan Shanahan des Maple Leafs de Toronto et Trevor Linden des Canucks de Vancouver.

Luc Robitaille des Kings de Los Angeles et Cam Neely des Bruins de Boston sont pour leur part présidents exécutifs.

Les deux touchent autant au hockey qu’aux affaires courantes.