/sports/hockey/canadien
Navigation

Un gros plateau

SPO-CANADIENS-SENATEURS-LNH
Photo Agence QMI, Joel Lemay Tomas Plekanec accepte les félicitation de son quipier Artturi Lehkonen après avoir fait bouger les cordages.

Coup d'oeil sur cet article

Tomas Plekanec a souvent reçu les insultes des partisans depuis l’an dernier en raison de sa chute drastique sur le plan offensif. À l’intérieur du vestiaire, Plekanec n’a jamais perdu le respect de ses coéquipiers. Brendan Gallagher lui a rendu un bel hommage après la rencontre et la récolte de son 600e point dans la LNH.

« C’est un gros plateau. Je suis certain qu’à la fin de sa carrière, lorsqu’il en fera un résumé, il réalisera que c’est tout un accomplissement. Spécialement avec le rôle que l’équipe lui a donné tout au long de ces années. Malgré ses responsabilités défensives, il a réussi à participer à 601 buts. » – Brendan Gallagher


Artturi Lehkonen a manqué 16 matchs en raison d’une blessure au dos. À son retour au jeu, le Finlandais a eu besoin de temps avant de retrouver son rythme.

« J’avais déjà eu des léthargies quand je jouais en Suède, mais jamais une aussi longue. Je trouvais ça frustrant. Après ma blessure, j’ai eu besoin de beaucoup de temps pour redevenir confiant. Ce n’est pas facile quand tu es longtemps sur la touche. Et même avant ma blessure, je n’étais pas à 100 %. J’ai enduré la douleur pour plusieurs rencontres avant d’arrêter. » – Artturi Lehkonen


Plekanec se réjouissait pour son partenaire, de trio qui a freiné une série de 24 matchs sans but.

« Artturi est un bon jeune joueur et c’est difficile mentalement quand tu ne marques pas. Il aimerait marquer plus souvent, mais il fait un paquet de bonnes choses sur la patinoire. Il est très intelligent. Les buts finiront par arriver plus régulièrement. Il était libéré après son premier but contre les Sens. » – Tomas Plekanec