/entertainment/music
Navigation

21e prix Opus: le sacre d’«Another Brick in the Wall – l’Opéra»

Another Brick in the Wall – l’Opéra
Photo d'archives Martin Chevalier Another Brick in the Wall – l’Opéra

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La relecture lyrique que le compositeur Julien Bilodeau a faite de l’oeuvre mythique de Roger Waters a porté ses fruits, puisque son «Another Brick in the Wall – l’Opéra» a été récompensé à deux reprises dimanche dernier, lors des 21es prix Opus remis par le Conseil des arts de Montréal.

L’œuvre mise en scène par Dominique Champagne et vue par 29 000 spectateurs à la Place des Arts a non seulement remporté le prix du compositeur de l’année, mais a aussi été sacrée événement musical de l’année.

Le chef Yannick Nézet-Séguin, qui prendra les rênes du Metropolitan Opera à partir de 2020, s’est également illustré au cours de la cérémonie. Sous sa direction, l’Orchestre métropolitain a décroché le prix du concert de l’année (Montréal) pour son «Parsifal», offert en août 2017 au Festival de Lanaudière, et celui de concert de l’année – musique classique, romantique, postromantique, impressionniste pour «Gruimaud et Nézet-Séguin: Passion commune».

Par ailleurs, «L’inspirante Passion selon saint Matthieu» a permis à l’OSM et au maestro Kent Nagano de mettre la main sur la récompense du concert de l’année – musiques médiévale, de la Renaissance, baroque, tandis que Lorraine Vaillancourt à la tête du Nouvel Ensemble Moderne, est repartie avec le prix Hommage, grâce à son concert de clôture de saison, «L’Être et la réminiscence» d’André Hamel, œuvre quant à elle élue création de l’année.