/24m/job-training
Navigation

Méditation à emporter

Méditation à emporter
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Annabelle Moreau - 37e AVENUE

 

« Que la force soit avec toi. » Cette réplique-culte de Star Wars a tout à voir avec la méditation. Pour être aussi performant qu’un Jedi dans votre emploi en 2018, pourquoi ne pas pratiquer la méditation au travail ?

Lorsqu’il est question de s’y mettre sur son lieu de travail, Claire Vinel explique que « faire de la méditation au bureau, c’est prendre une pause pour se recentrer sur soi ». « Cela permet de se concentrer, de respirer et nous aide ensuite dans nos tâches, poursuit-elle. Méditer rend plus performant, plus serein et plus concentré. »

Des effets rapides

Mais pourquoi pratiquer la méditation sur son lieu de travail ? Pour Manon Arcand, rédactrice et auteure du livre S’initier à la méditation, les effets sont multiples : « La méditation au bureau permet de mieux réfléchir, d’augmenter sa capacité de mémorisation, de prendre des décisions éclairées et d’être plus productif. » Selon elle, si l’on s’y met sérieusement, les bienfaits se font sentir en moins d’un mois.

« Il est prouvé que ceux qui méditent produisent davantage d’hormones relaxantes, par exemple la mélatonine qui permet de réguler le sommeil. Ils voient aussi leur stress diminuer », ajoute Claire Vinel. Sachant qu’un sommeil déficient et un stress intense peuvent être la source de problèmes et de conflits

au travail, la méditation se présente alors comme une solution simple et efficace pour y remédier.

L’ABC de la méditation

Pour pratiquer la méditation au bureau, mieux vaut commencer seul, même s’il est possible de la pratiquer en groupe. À son bureau ou en retrait des autres, voici quelques exercices pour les débutants.

1. Installez-vous confortablement sur une chaise. Inspirez deux ou trois fois profondément, et écoutez votre corps. Concentrez-vous sur les sons de votre corps, sans jugement ou exigence de performance. Si on arrive à faire cela pendant 15 minutes, « l’esprit se repose durant ce temps-là », dit Manon Arcand.

1. Claire Vinel suggère de compter ses inspirations de 1 à 10 sans penser à autre chose. Chaque fois que l’esprit divague, on recommence à zéro.

1. Mme Arcand propose aussi une autre approche, dite de concentration. Portez votre regard sur un objet spécial, un crayon, le pied de son écran d’ordinateur, n’importe quoi. L’important, c’est que l’objet ne vous fasse pas penser à autre chose. Regardez et concentrez-vous sur cet objet pendant 15 minutes, sans l’analyser, comme on regarderait un coucher de soleil.

1. Il existe aussi des applications, de plus en plus nombreuses, qui peuvent vous guider à travers la méditation. À emporter avec soi !

Quel que soit le temps ou la fréquence de pratique, l’important est d’y aller à son rythme et de s’écouter, puisque « tout exercice de méditation est un moyen de calmer le mental, d’arriver à être silencieux », précise Manon Arcand.

Maintenant, que la force soit avec vous, nouveaux adeptes de la méditation !