/world/pacificasia
Navigation

Pyeongchang craint une épidémie de gastroentérite

Pyeongchang craint une épidémie de gastroentérite
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le comité organisateur des Jeux olympiques de Pyeongchang a mis en quarantaine 1200 agents de sécurité, car 41 d’entre eux présentaient des symptômes rattachés aux norovirus, un groupe de virus qui provoquent la gastroentérite.

Depuis dimanche, certains travailleurs se sont plaints de maux de tête, de maux de ventre et de diarrhées, selon le quotidien USA Today. Le comité organisateur a appelé 900 militaires en renfort pour pallier l’absence des agents de sécurité. Les militaires auront pour tâche principale de contrôler les accréditations et les bagages à l’entrée d’une vingtaine de sites où se dérouleront les Jeux.

Les troupes demeureront déployées jusqu’à ce que tous les travailleurs puissent reprendre leur poste.

Les autorités croient que l’eau ou la nourriture servie au Horeb Youth Centre pourraient être à l’origine de l’éclosion de la maladie.