/entertainment/stage
Navigation

Le FTA dévoile ses têtes d’affiche

Le Festival TransAmériques.
Photo courtoisie Le Festival TransAmériques.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le Festival TransAmériques (FTA) a levé le voile mardi sur cinq spectacles qui tiendront l’affiche de sa 12e édition, du 23 mai au 7 juin.

Le chorégraphe Tao Ye lancera les festivités avec le programme double 6&9, deux courtes pièces offertes dans un style minimaliste et représentatives de l’avant-garde chinoise contemporaine.

Tandis que La nuit des taupes, mise en scène par Philippe Quesne (L’effet de Serge), fera évoluer des taupes géantes dans un offrande absurde, teintée de fantastique, le metteur en scène belge Ivo van Hove, dont les Tragédies romaines avaient retenu l’intérêt en 2011, sera de retour pour sa part avec une autre trilogie shakespearienne, King of War.

Par ailleurs, les voix d’Evelyne de la Chenelière et de Marie Brassard seront réunies dans La vie utile, une pièce faisant également intervenir les comédiennes Christine Beaulieu et Sophie Cadieux, alors que le vétéran Paul-André Fortier, 70 ans, proposera Solo 70, une création punk et la dernière à sortir de l’atelier Fortier Danse-Création.

Le rideau tombera sur le festival avec Betroffenheit, une œuvre dans laquelle la chorégraphe canadienne Crystal Pite a fait équipe avec le dramaturge Jonathon Young pour illustrer le choc post-traumatique. La programmation complète du FTA sera dévoilée le 20 mars prochain.