/news/health
Navigation

Les virus tombent du ciel, littéralement

Bloc situation virus maladie
Sebastian Kaulitzki - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les virus tombent littéralement du ciel. C’est du moins ce que croit une équipe de scientifiques qui s’est penchée sur la question de la propagation des virus par la voie des airs.

Selon leur découverte, des millions de virus sont capables de voyager dans l’atmosphère terrestre, rapporte le site d’informations Sky News.

Ces virus sont en mesure de s’accrocher à des particules organiques suspendues dans les airs et dans les gaz, pour ensuite retomber au sol, à des milliers de kilomètres plus loin.

Cette découverte permettrait d’expliquer pourquoi des virus génétiquement identiques se retrouvent à des endroits très éloignés.

Ces scientifiques d’universités canadiennes, espagnoles et américaines ont également réussi pour la première fois à quantifier le nombre de virus se déplaçant ainsi dans l’air.

Il s’agirait de milliards de virus par mètre carré. Ces virus n’atteignent toutefois pas la stratosphère, l’étage situé au-dessus de la troposphère.

Ils arrivent à se hisser au-dessus des nuages, et donc, au-dessus des conditions météorologiques qui prévalent sur une région.

Les experts croient qu’à cette hauteur de la troposphère, ces germes peuvent être soufflés à des milliers de kilomètres avant de retomber.