/sacchips/mishmash
Navigation

Alpha-getti: Ça goûte le C-U-L

Alpha-getti: Ça goûte le C-U-L

Coup d'oeil sur cet article

Caroline Décoste et Mathieu Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question «Si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette?».

Maintenant que le grunge est devenu mainstream pis que les ados portent des chandails de Nirvana en pensant que c’est un emoji, on a décidé d’embarquer dans notre DeLorean et de générer 1,21 gigawatts en calant du Nesquik aux fraises pur, pour retourner, le temps d'une série exclusive au Sac de chips, à l’époque glorieuse où on avait le droit de faire du marketing aux enfants sans s’embarrasser de considérations éthiques.

 

Aujourd’hui, on apprend à écrire avec...

Heinz Alpha-getti

Alpha-getti: Ça goûte le C-U-L
Vas-tu finir ton assiette?

 

C'est une statistique qu'on répète sans cesse : il y a aurait 53 % d'analphabètes au Québec. Il y en a peut-être même parmi nos lecteurs, et juste pour eux, on va écrire len-te-ment.

Les raisons de ce faible niveau de littératie sont diverses : pauvreté, manque de ressources, contexte social, troubles d’apprentissage, absence d’Alpha-getti dans le garde-manger.

Parce qu’on a à coeur le développement intellectuel du Québec, on a décidé de prendre à bras-le-corps la dernière raison énumérée. Il est temps que les jeunes Québécois puissent dire que, de la lecture, «ils en mangent», et avec appétit.

On se souvient tous du célèbre discours de Lincoln sur l'importance des pâtes en canne.

L'AlphaGettysburg Address.

- Mathieu

Préparation et présentation suggérée

Oui, un livre, c'est plate. Mais mettons qu’on te mettait ton livre dans de la sauce tomate? Hein? Tiens. Voilà un Stephen King. Mange-le dans le bon ordre pour savoir l'histoire.

Tu avales un Victor Hugo, tu chies un Josélito Michaud.
Vas-tu finir ton assiette?
Tu avales un Victor Hugo, tu chies un Josélito Michaud.

 

Verser un Stephen King Ikea dans l’assiette produit un bruit très étrange, comme si la volonté de vivre nous quittait en même temps que le contenu tablette se répand dans l’assiette/bol/bol à chien.

Vous savez, quand on fait une soupe avec des pâtes dedans, qu'on place le restant au frigo et que le lendemain, il ne reste que les pâtes trop molles qui ont absorbé la soupe? L'Alpha-getti, c'est ça. Ne manque que la partie bonne soupe maison.

Suffit maintenant que de faire chauffer et c'est prêt à avaler. (On allait écrire «déguster», mais on prise le mot juste.)

Polyvalent, l’Alpha-getti se réchauffe à la casserole, au micro-ondes ou dans un feu de poubelle de grévistes en colère. En effet, ces pâtes sont de «fabrication syndicale» nous indique la kékanne sous les instructions de cuisson. Si on se fie à l’odeur qui émane de ladite kékanne, Heinz respecte les droits de ses travailleurs syndiqués et n’engage pas de briseurs de grève, même si ça veut dire laisser le gigantesque chaudron de sauce tomate pogner en pain trop cuit avec de la tite peau dessus pendant que ça chante «So-so-so-solidarité» dewors.

J’aurais préféré être solidaire avec ceux qui meurent de faim.

- Mathieu

Dégustation

Alpha-getti: Ça goûte le C-U-L
Vas-tu finir ton assiette?

Le temps de réchauffation (toujours cet amour du mot juste) nous laisse le temps de lire l'endos de la cannisse. «Goûtez-y, et vous verrez combien elles sont amusantes», nous dit celle-ci.

Ok. Allons-y dans l'ordre.

On va goûter... pour voir? Et ce qu’on va voir, c'est combien elles sont amusantes? Comme la quantité chiffrée d'amusanteries qu'elles contiennent et qu'on a vues en goûtant? On a goûté et on veut pas voler de punch, mais on a yienque vu un gros zéro.

Chus visiblement pas assez bilingue pour épeler «fun» avec ça.

- Caroline

Si le premier défi est de faire tenir dans une cuillère assez de pâtes pour constituer une bouchée sans que ça glisse partout tant les pâtes sont mollassonnes, le deuxième est de garder le tout assez longtemps en bouche, de mastiquer et, surtout, d’avaler.

Ces pâtes sont aussi molles que l'électeur québécois.

- Mathieu, chroniqueur politique en mal de lecteurs

Aussitôt, la confusion se saisit de nous. C'est-tu supposé être un dessert? Est-ce qu’on vient de goûter un mélange à gâteau aux tomates? Est-ce normal de voir des points noirs? C’est TELLEMENT sucré!

Ingrédients : eau, purée de tomate, pâte, sucre, haut-le-coeur.

- Caroline «Y’é où mon sac en pépier brun?» Décoste

Tsé le p’tit truc de ta grand-mère d’ajouter une pincée de sucre dans la sauce à spag pour rehausser le goût de tomate? Ben va falloir montrer à Mamie Heinz à compter sur le sens du monde, parce que sa pincée, c’est plus comme 2 kilos de sucre Lantic. Le vague goût tomaté qui rappelle le ketchup dilué est donc subtilement rehaussé par un coup de poing dans la face de glucose.

Cette «sauce tomate savoureuse» a néanmoins le mérite d’élargir notre vocabulaire et nous apprend un sens méconnu du mot «savoureux», soit : «[En parlant d'une chose pénible] Que l'on ressent longuement, avec complaisance». On peut te garantir que la pénibilité de la chose est longuement ressentie en jériboire.

L’Alpha-getti Gobbler, la mascotte des années 1980, aka «ce que tu risques d’halluciner après deux bouchées».


 

Vas-tu finir ton a-s-s-i-e-t-t-e?

Difficile d'apprendre avec le ventre vide? Peut-être. Mais pas autant qu'apprendre avec le ventre qui essaie de te retourner ce que tu as mis dedans.

C'est un M, un A, un L, c'est un D avec un E, c'est un C, un O, un E, un U, un R… Rassemblez toutes ces lettres, vous y trouverez quelqu'un qui vient de se clancher un dîner d'Alpha-getti.
Vas-tu finir ton assiette?
C'est un M, un A, un L, c'est un D avec un E, c'est un C, un O, un E, un U, un R… Rassemblez toutes ces lettres, vous y trouverez quelqu'un qui vient de se clancher un dîner d'Alpha-getti.