/auto/security
Navigation

Déneiger sa voiture avant de prendre la route, c’est obligatoire

FD-IGLOO MOBILE
Erik Peters/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Avec les accumulations de neige des derniers jours, plusieurs automobilistes pourraient être tentés de déneiger leur véhicule à la hâte avant de prendre la route.

Le conducteur d’un véhicule mal déneigé s’expose toutefois à des conséquences financières en plus de mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

 

À lire aussi: Voici pourquoi il ne faut pas redresser ses essui-glaces avant une tempête

À lire aussi: Comment éviter que vos vitres givrent de l'intérieur?

 

En plus d’assurer une visibilité optimale, déblayer votre véhicule correctement vous assure qu’aucun amas de neige ou de glace ne se détachera de celui-ci pour aller frapper un autre usager de la route. Il en va donc de votre propre sécurité, mais aussi de celle des autres.

Selon la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), «quand la visibilité d’un véhicule est réduite par une accumulation de neige, de glace ou de buée, un agent de la paix peut remettre à son conducteur une amende de 100$ à 200$, plus les frais, et exiger que le véhicule (dont le pare-brise, les phares, les feux et les réflecteurs) soit nettoyé avant qu’il reprenne la route».

Il est aussi impératif que la plaque d’immatriculation de votre voiture soit bien visible. Une infraction à cette règle peut aussi entrainer une amende.