/sports/hockey/homepage
Navigation

Les Rangers officiellement en reconstruction

New York Rangers v Colorado Avalanche
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’organisation des Rangers de New York a clairement démontré son intention de changer le visage de l’équipe, jeudi.

Le président Glen Sather et le directeur général Jeff Gorton ont publié conjointement une lettre sur le compte Twitter du club. Les deux dirigeants ont également expliqué leur décision devant la presse new-yorkaise.

«À l’approche de la date limite des transactions plus tard ce mois-ci et en vue de cet été, nous allons nous concentrer à ajouter de jeunes joueurs compétitifs qui ont de la vitesse, des habiletés et du caractère», a-t-on mentionné.

«Nous ne jouons pas bien depuis un bon moment, a précisé Gorton, une fois devant les médias. Il faut regarder devant et nos prochaines décisions seront orientées vers le long terme, non pas pour sauver la présente saison.»

Sather et Gorton ont assuré vouloir, par respect, tenir le public au courant de leur plan, reconnaissant que ce n’est «jamais facile» de procéder à une telle restructuration.

«Comme vous savez, depuis la saison 2005-2006, nous avons été une équipe hautement compétitive, a-t-on également indiqué dans la lettre. Nous avons joué 129 matchs éliminatoires, gagné le trophée des Présidents, atteint la finale de l’Association trois fois et même la finale de la Coupe Stanley. Bien que nous sommes fiers de ces accomplissements, nous n’avons pas atteint notre objectif ultime qui est de ramener la coupe Stanley à New York.»

Repartir à neuf

La situation n’est pas sans laisser planer un doute sur l’avenir de l’entraîneur-chef Alain Vigneault chez les Rangers. Gorton a indiqué avoir confiance en Vigneault, sans être totalement convaincant.

Parmi les joueurs actuels des Rangers, l’attaquant Rick Nash semble le plus susceptible de se retrouver sous d’autres cieux.

Déjà, à la fin du mois de janvier, le chroniqueur Larry Brooks, du New York, avançait que l’organisation des Rangers avait décidé de faire table rase.

Selon lui, même le capitaine Ryan McDonagh n’est pas un intouchable.

«On me dit que les "Blueshirts" voient la date limite du 26 février comme une occasion unique de repartir à neuf, peu importe leur position dans la course aux séries», avait alors noté Brooks.

Outre Nash, plusieurs autres joueurs des Rangers doivent profiter d’une autonomie complète au terme de la présente saison, dont Michael Grabner, David Desharnais, Nick Holden et le gardien Ondrej Pavelec.