/finance/business
Navigation

Hausse des revenus et des profits pour CAE

CAE simulateur
Photo Archives L’entreprise montréalaise a ajouté 1,2 milliard $ à son carnet de commandes, qui s’élève désormais à 7,4 milliards $.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le fabricant de simulateurs CAE a annoncé vendredi une hausse des revenus et des profits $ au troisième trimestre de l’exercice 2018.

Pour le trimestre clos le 31 décembre dernier, CAE a rapporté des revenus de 704,4 millions $, comparativement à 682,7 millions $ durant la même période de l’an dernier.

L’entreprise montréalaise, qui a ajouté 1,2 milliard $ à son carnet de commandes s’élevant désormais à 7,4 milliards $, affiche un bénéfice net des activités poursuivies de 117,9 millions $, ou 0,44 $ par action, comparativement à 67,6 millions $, ou 0,25 $ par action, sur la même période.

«CAE est en bonne voie d'atteindre ses perspectives de croissance et nous sommes en bonne position pour tirer profit des tendances favorables constantes au sein de nos marchés», a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE, qui, en plus de fabriquer des simulateurs forme des pilotes sur tous les continents.

La direction de CAE a indiqué que les résultats du troisième trimestre «tiennent compte d’un recouvrement d’impôt sur le résultat attribuable à la réforme fiscale aux États-Unis et d’un gain net découlant de la réévaluation de la participation antérieure de CAE dans l'Asian Aviation Centre of Excellence (AACE)».

«Nous avons enregistré de la croissance dans tous nos secteurs ce trimestre par rapport à l'exercice précédent, a souligné M. Parent [...] Du côté du secteur civil, le niveau d'activité a été particulièrement élevé avec 1 milliard $ en nouvelles commandes pour nos solutions de formation complètes, ce qui représente un record trimestriel. Et du côté de la Défense, la croissance s'est accélérée ce trimestre et nous avons continué à remporter d'importants contrats.»