/sports/hockey/homepage
Navigation

Pool national de hockey: les grands oubliés de 2017-2018

L’attaquant étoile de l’Avalanche Nathan MacKinnon est parmi les meilleurs pointeurs de la Ligne nationale.
Photo Pierre-Paul Poulin L’attaquant étoile de l’Avalanche Nathan MacKinnon est parmi les meilleurs pointeurs de la Ligne nationale.

Coup d'oeil sur cet article

Chaque pool de hockey revêt d’un cachet particulier avec sa sélection des joueurs et ses règles. Il y a cependant une chose qui est commune à tous ces rassemblements de mordus : les surprises ! Et la saison 2017-2018 de la Ligue nationale nous en a révélé deux que personne n’attendait.

Le Pool national de hockey (PNH) se distingue par ses choix prédéterminés pour chacune des 17 rondes offertes, que ce soit pour les attaquants, les défenseurs, les gardiens et les équipes. Les joueurs disponibles ont été choisis en fonction de leurs performances de l’année précédente.

Force est d’admettre que cette cuvée n’avait pas considéré la possibilité qu’Anze Kopitar et Nathan MacKinnon reviennent en force après des saisons difficiles, les deux grands oubliés du PNH cette saison.

MacKinnon s’est hissé parmi les meilleurs pointeurs de la LNH en vertu d’une récolte de 24 buts et 37 mentions d’aide, pour 61 points, en 49 rencontres. Avant les joutes d’hier soir, l’attaquant étoile de l’Avalanche du Colorado pointait au huitième échelon chez les pointeurs.

Le Néo-Écossais n’avait pas connu pareil rendement depuis l’année qui avait suivi sa sélection au tout premier rang de l’encan amateur de 2013. On peut donc comprendre qu’il ne figurait pas parmi les options du PNH. MacKinnon avait inscrit 63 points à ses premiers pas dans le circuit Bettman, une marque qu’il dépassera dans les prochains jours. Grâce à lui, un vent d’optimisme souffle sur Denver alors que l’équipe n’est qu’à deux points d’une place en séries.

Du côté de Kopitar, le capitaine des Kings de Los Angeles avait perdu la cote auprès des observateurs après une maigre récolte de 52 points en 76 matchs l’an dernier, ce qui était bien en deçà des 70, 64 et 74 points qu’il avait amassés au cours des trois précédentes campagnes. Voilà que le Slovène a retrouvé la touche avec ses 57 points en 53 parties, faisant rêver les fans des Kings d’un retour de leurs favoris au grand bal printanier après une absence en 2017. Les « Rois » luttent avec l’Avalanche pour gagner leur place parmi les équipes repêchées, eux qui ne sont qu’à un point du Wild du Minnesota.

Les performances de MacKinnon et Kopitar les classeraient parmi les trois premières catégories des avants du PNH. À l’an prochain, peut-être !

Inscrivez-vous dès maintenant !

10 premiers au classement général

1.     Guillaume Brunet    928 pts
2.     Mel Lab    927 pts
3.     François Durivage    924 pts
4.     David Ménard    924 pts
5.     Daniel Savard    922 pts
6.     Diane Vachon    918 pts
7.     Marc Landry    917 pts
8.     Jonathan Roy    917 pts
9.     Bruno Girard    916 pts
10.     Dominic Seguin    916 pts

10 premiers au classement experts

1.     André Cyr    868 pts
2.     Stéphane Cadorette    848 pts
3.     Frédéric Lord    843 pts
4.     Mathieu Boulay    832 pts
5.     Dave Morissette    822 pts
6.     Pascal Dupuis    822 pts
7.     Louis Butcher    812 pts
8.     Luc Grenier    809 pts
9.     Louis Jean    808 pts
10.   Pierre Durocher    808 pts

5 premiers au classement de la dernière semaine

1.     Olivier Tardif    78 pts
2.     Samuel Biessessar    78 pts
3.     Kim Giroux    78 pts
4.     Danièle Turgeon    77 pts
5.     Joey Lachaine    76 pts

5 premiers experts de la dernière semaine

1.     Pascal Dupuis    60 pts
2.     Luc Grenier    60 pts
3.     Alain Chainey    58 pts
4.     Sébastien Goulet    56 pts
5.     Frédéric Lord    55 pts

Les règlements

Chaque participant doit choisir :

9 attaquants

4 défenseurs

2 gardiens

2 équipes (1par association)