/opinion/columnists
Navigation

Redoutable Saint-Valentin

Coup d'oeil sur cet article

La Saint-Valentin est une journée redoutable. Surtout au début d’une relation, la décision de célébrer ou non, la manière de célébrer et le choix du cadeau, voilà un dilemme souvent cornélien.

Information

L’anxiété vient du fait que chaque personne ignore l’intensité des sentiments de l’autre et l’importance qu’elle porte à la fête. Si la Saint-Valentin est source de déchirement, c’est que chacun doit prendre une décision en contexte d’information imparfaite, un problème bien connu des économistes. Or, notre comportement est également source d’information pour l’autre. Le 14 février est l’occasion d’envoyer des signaux à l’autre. Notre attitude face à la fête doit faire abstraction des conventions et être uniquement motivée par le message que l’on souhaite transmettre.

Trois options sont envisageables.

La première est de ne rien faire. Ce choix est légitime quand la relation revêt peu d’importance. Toutefois, invoquer le caractère bassement commercial de la fête ou le désir de se soustraire aux normes sociales est proscrit. Tous les événements de la vie ont une dimension commerciale et satisfont des normes, donc à moins de tous les rejeter en bloc, ce prétexte est bancal. Au mieux, l’autre y verra uniquement le souci d’économiser quelques dollars.

La seconde option consiste à offrir un bouquet de roses ou du chocolat. C’est un geste élégant, mais tristement banal. Il indique que bien qu’importante, la relation ne mérite aucun effort particulier.

Effort

La troisième option serait de dépasser les normes. Sans être onéreux, un geste personnalisé qui a exigé réflexion et effort est un moyen infaillible d’exprimer de grands sentiments.

En amour comme dans la vie, les paroles, aussi agréables soient-elles, sont vaines. Seuls les gestes comptent, car eux seuls informent réellement. L’important est donc de s’assurer qu’ils traduisent fidèlement nos sentiments.

Évidemment, chacun est libre de ses actions, mais tous doivent assumer la responsabilité des messages envoyés.