/sports/hockey/homepage
Navigation

Tel père, tel fils

Tel père, tel fils
Photo Agence QMI, Andréanne Lemire

Coup d'oeil sur cet article

59
Ethan
GAUTHIER
  • Collège Saint-Bernard (LHPS – M15 majeur)
  • Centre
  • 5 pi 4 po
  • 115lb
  • Joueur favori : Connor McDavid
  • Équipe favorite : Penguins de Pittsburgh
20 PJ | 6 B | 7 P | 13 PTS

 

Pas de doute, Ethan Gauthier a hérité de la génétique de son père. Le fils de l’ancien joueur de la LNH, Denis Gauthier, possède déjà des attributs athlétiques qui lui ont permis d’être surclassé cette année, si bien qu’il évolue avec des joueurs d’un ou deux ans de plus. Et il répond très bien au défi.

Gauthier devait en principe évoluer au niveau M13 avec le Collège Saint-Bernard de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS). Toutefois, il était clair qu’il était trop fort pour cette classe, si bien qu’il joue cette saison avec les M15 majeurs. En M13, l’an dernier, il avait terminé avec 82 points en 26 matchs.

« En étant surclassé, cette année, il joue avec la mise en échec et il n’a pas froid aux yeux, loin de là. Il n’a vraiment pas peur d’aller dans le trafic. Tu vois que c’est un jeune homme très compétitif qui aime le jeu robuste. Ses qualités athlétiques font de lui un joueur exceptionnel. C’est aussi un très bon joueur de baseball et il est très, très assidu au gymnase. Il a de la génétique en lui », mentionne son entraîneur Éric Plante.

La bonne décision

Ce dernier assure d’ailleurs qu’il s’agissait de la meilleure décision pour le développement du jeune Ethan de le surclasser, cette année. « Il est dans sa catégorie. On le voit sur la patinoire. D’ici deux ans, à mon avis ça va être un joueur qui va ressortir encore du lot. Il va appliquer des mises en échec qui vont faire mal à l’adversaire. Évidemment, il faut qu’il continue à se développer, mais il a le feu dans les yeux. »

D’ailleurs, Ethan Gauthier montre une telle maturité qu’une fois par semaine, il s’entraîne avec la formation M18 du Collège Saint-Bernard. « Et il ne paraît pas mal », précise l’entraîneur.