/weekend
Navigation

Jouer des personnages complètement différents

Cet hiver 
à la télévision, 
Danielle Proulx 
campe deux rôles 
aux antipodes : 
une grand-mère 
aimante dans 
Fugueuse et 
une détenue 
dans Unité 9.
Photo courtoisie Véro Boncompagni Cet hiver à la télévision, Danielle Proulx campe deux rôles aux antipodes : une grand-mère aimante dans Fugueuse et une détenue dans Unité 9.

Coup d'oeil sur cet article

Criminelle ravagée par la vie dans Unité 9 et grand-mère moderne et ouverte d’esprit dans la série Fugueuse, Danielle Proulx joue des personnages très éloignés l’un de l’autre, cet hiver, à la télé. La comédienne d’expérience avoue ne pas avoir de difficulté à se glisser dans la peau de la détenue Henriette Boulier ou dans celle de Manon, confidente de la jeune Fanny, prise dans l’engrenage de l’exploitation sexuelle.

Et pourtant, en regardant ces deux séries, on a l’impression de ne pas voir la même personne. La transformation est majeure.

« J’aime ça, aller explorer des réalités et des univers complètement différents, avec ce que cela comporte de transformation. C’est formidable. Ça nous permet d’aller dans des spectres différents. Ça fait du bien et c’est ça, mon métier », a-t-elle déclaré lors d’un entretien.

L’automne dernier, la comédienne partageait son temps entre les ­plateaux de tournage des séries Unité 9 et ­Fugueuse.

« C’était quelque chose de très ­amusant. Ça aurait pu être plus ­déstabilisant, si j’avais été en début de carrière, mais là, ça fait quand même plusieurs années que je roule ma bosse », a-t-elle fait remarquer en riant.

Deux univers

Pour le personnage de la détenue Henriette Boulier, accusée d’homicide, Danielle Proulx précise qu’elle campe ce personnage depuis maintenant quelques années.« Il est bien établi, même si c’est un personnage qui est en évolution », a-t-elle indiqué.

En ce qui concerne la grand-mère moderne dans Fugueuse, la comédienne mentionne que le plus important, pour ce rôle, était d’être branchée sur la série en général.« Il y a eu un travail de préparation et on sait ce qu’on s’en vient faire. Il y a l’atmosphère, le lieu et l’existence de la cellule familiale. Ça nous met tout de suite dans le bain », a-t-elle expliqué.

Les choses sont différentes sur le plateau d’Unité 9, où la comédienne se retrouve dans le décor d’un établissement carcéral.

« C’est un univers qui est complètement ­différent, et tout ça aide à ce qu’on sache où aller dans nous-mêmes », a-t-elle fait savoir.

Cet hiver 
à la télévision, 
Danielle Proulx 
campe deux rôles 
aux antipodes : 
une grand-mère 
aimante dans 
Fugueuse et 
une détenue 
dans Unité 9.
Photo courtoisie Marlène Gélineau-Payette

 

Réactions différentes

Danielle Proulx avoue ne plus être surprise lorsqu’elle se voit, totalement transformée, dans la peau d’Henriette Boulier, une femme qui n’a pas la langue dans sa poche.

« J’avoue que c’était parfois le cas au départ. C’est un personnage qui a été agréable à bâtir. C’est aussi un travail d’équipe avec le département costumes, coiffure et maquillage et avec le réalisateur, qui nous emmène dans une réalité précise. Ce fut un grand cadeau », a-t-elle fait remarquer.

Le personnage d’Henriette a aussi beaucoup changé depuis son arrivée au Centre de détention de Lietteville. La détenue, qui bénéficie maintenant de sorties sans escorte policière, est, disons, plus présentable.

Danielle Proulx rapporte que les réactions du public sont différentes avec l’arrivée de Manon.

« Les gens me disent que ça fait du bien de me voir un peu plus présentable et jolie. Les commentaires vont plus sur la série et sur la réalité montante entourant l’exploitation sexuelle », a mentionné la comédienne, que l’on peut voir aussi dans la comédie de situation Lâcher prise.

Fugueuse est diffusé les lundis à 21 h sur les ondes de TVA.

Unité 9 sera de retour le 27 février à 20 h à ICI Radio-Canada, après la pause des Jeux olympiques.


Plusieurs comédiens ont, cet hiver, des rôles d’importance dans plus d’une série télé. En voici quelques-uns :

Daniel Parent

  • Le maire Laurent Saint-Pierre dans Cheval-Serpent
  • Le taciturne et ombragé Patrick Landry dans L’Échappée

Lynda Johnson

  • Mylène, la mère de Fanny dans Fugueuse
  • L’avocate Josée Carignan dans O’

Michel Charette

  • Le sergent-détective Bruno Gagné dans District 31
  • Le père Ovide Ruisselet dans Les pays d’en haut 

Claude Despins

  • Marc Lemieux dans O’
  • Jos Malterre dans Les pays d’en haut

Marie Tifo

  • Jacqueline O’Hara dans O’
  • Margaret Quesnel dans Cheval-Serpent

Céline Bonnier

  • L’ex-détenue Suzanne Beauchemin dans Unité 9
  • Anne-Sophie Moran dans L’heure bleue

Guylaine Tremblay

  • Danielle dans En tout cas
  • Marie Lamontagne dans Unité 9

Isabel Richer

  • L’avocate Claude Boily dans Ruptures
  • Marie-Ève Renaud dans O’

Élise Guilbault

  • La détenue Kim Vanier dans Unité 9
  • Dominique Lévesque dans ­Cheval-Serpent