/sports/soccer/impact
Navigation

Quatre matchs en onze jours pour l’Impact

L’entraîneur-chef Rémi Garde
Photo d'archives Martin Chevalier L’entraîneur-chef Rémi Garde

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact de Montréal affrontera le Fire de Chicago en match préparatoire, mercredi soir, le premier de quatre disputés en onze jours.

Le onze montréalais se mesurera également aux Rowdies de Tampa Bay ce samedi, à l’Union de Philadelphie mercredi le 21, et au New York City FC le samedi suivant.

Quatre matchs en onze jours, c’est beaucoup, mais il faut s’attendre à ce que le personnel technique change régulièrement la formation lors de ces affrontements, de façon à donner à tout le monde la chance de se faire valoir un peu plus.

Contre le Fire, les joueurs chercheront surtout à appliquer les principes défensifs enseignés par Rémi Garde et ses adjoints depuis le début du camp.

«Chicago est une excellente équipe en matière de possession du ballon, comme nous le savons, a rappelé l’ailier Raheem Edwards, mardi. Ça nous aidera à travailler notre défensive, à mettre nos apprentissages en pratique, ce sera un bon test.»

«On a eu la chance de travailler défensivement (...) Ça va être un adversaire intéressant afin de voir comment on va réagir contre une bonne équipe», a souligné le Québécois David Choinière, qui a hâte de voir de l’action.

«La partie la plus "le fun" arrive, a-t-il affirmé. Jouer des matchs, on vit pour ça. Démontrer sur le terrain, contre de vrais adversaires, nos qualités.»

La saison régulière de Major League Soccer (MLS) s’ébranlera le 3 mars prochain, alors que la troupe de Montréal affrontera les Whitecaps à Vancouver.