/world/usa
Navigation

Un alpiniste tué dans une chute de 300 mètres au mont Hood en Oregon

Un alpiniste tué dans une chute de 300 mètres au mont Hood en Oregon
Photo Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Un alpiniste a péri dans une chute de «200 à 300 mètres» sur les pentes du mont Hood en Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis, a rapporté mardi le bureau du shérif du comté de Clackamas.

«L’alpiniste, qui a fait une chute de 200 à 300 mètres, a été déclaré mort à son arrivée à l’hôpital», après avoir été héliporté par les secours, a rapporté le bureau du shérif sur Twitter, ajoutant que la victime n’avait pas encore été identifiée.

«Nous estimons que sept à huit alpinistes» ont aussi été coincés sur la montagne, culminant à 3,425 mètres, avait rapporté le bureau du shérif, avant d’ajouter que les secours étaient parvenus à les rejoindre.

Ils aidaient quatre alpinistes – parmi lesquels se trouvent un blessé et un sportif «rencontrant des difficultés à se déplacer» – à descendre, tandis qu’un autre groupe de trois alpinistes descendaient également la montagne.

Les secours sont engagés «dans une course contre la montre» face à la dégradation prévue des conditions météorologiques sur le sommet enneigé, toujours selon le bureau du shérif.

Le mont Hood, destination populaire des alpinistes à l’est de la ville de Portland, est le théâtre d’accidents fréquents et au moins 46 personnes y ont péri depuis 2002, selon la chaîne locale Katu News.