/sports/opinion/columnists
Navigation

Découvrir le nord du Lac-Saint-Jean

Motoneige
photo Julien Cabana Deux des intervenants majeurs qui vous offrent des sentiers de qualité pour découvrir le nord du Lac-Saint-Jean, Marie Bérubé (assise), présidente du Club motoneige Dolbeau-Mistassini, et Denis Bernier, président du Club Coursiers des Neiges Géant de Normandin.

Coup d'oeil sur cet article

DOLBEAU-MISTASSINI | Dans la majorité des cas, les motoneigistes qui se rendent au Saguenay–Lac-Saint-Jean visitent les monts Valin ou font le tour du lac. Il y a une partie de cette région qui gagne à être connue, celle située au nord du Lac. On y retrouve des clubs et des sentiers qui ont beaucoup à offrir.

« Nous sommes en mesure d’offrir de grands espaces et des panoramas très intéressants aux motoneigistes qui décident de venir séjourner dans notre coin de pays, affirme Marie Bérubé, une des rares femmes présidente d’un club de motoneige, le Club motoneige Dolbeau-Mistassini. Avec le nouveau sentier, nous offrons 250 kilomètres d’aventures dans des décors assez exceptionnels. Nous sommes présentement en rodage avec le sentier de La Passerelle du 49e, qui permet d’atteindre des sites jusque-là inaccessibles. »

Ce nouveau sentier, qui est apparu sur la carte de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, fait partie d’un plan de développement mis de l’avant par le Parc régional des Grandes Rivières du lac Saint-Jean. En parcourant ce sentier, vous allez traverser six passerelles qui enjambent des rivières très connues, comme la Mistassini, la Rivière-aux-Rats et la Mistassibi. Ce sentier vient s’ajouter aux autres sentiers du Club motoneige Dolbeau-Mistassini qui vous offre la possibilité de faire de la motoneige du 15 décembre jusqu’en avril. « Nous faisons tout notre possible afin d’offrir des sentiers de qualité, une bonne signalisation et l’accès à des services, tout ce que veulent les motoneigistes. »

LES ACCÈS

Pour atteindre cette partie de la région et rejoindre les sentiers du Club motoneige Dolbeau-Mistassini, vous avez beaucoup de possibilités qui vous sont offertes par différents clubs.

Toujours en prenant comme porte d’entrée le sentier numéro 23, vous pouvez emprunter le sentier 93, qui vous mènera directement vers Dolbeau-Mistassini.

Vous pouvez aussi choisir d’avoir un accès via les sentiers du Club Passe-Partout Roberval. « Nous avons 335 kilomètres de sentiers surfacés qui mèneront les motoneigistes vers leur destination, en passant par des sites uniques comme le Village sur glace de Roberval, souligne le président Éric Morin. Il y a six portes d’entrée vers la région et nous sommes en mesure de nous y rattacher. Les motoneigistes peuvent arriver depuis La Tuque, l’Abitibi ou encore Charlevoix. »

Le Club Passe-Partout Roberval se rattache aux sentiers du Club Relais des Buttes de Saint-Félicien, qui compte plus de 150 kilomètres. « Les motoneigistes qui décident d’emprunter nos sentiers vont découvrir une belle porte d’entrée pour se rendre au nord, mentionne le président André Laprise. Une fois qu’ils ont parcouru nos sentiers, ils pourront aller se rattacher à ceux du club de La Doré qui les mènera directement vers Dolbeau-Mistassini. » Le Club Relais des Buttes de Saint-Félicien compte près de 650 membres.

« Les motoneigistes qui veulent se rendre au nord n’ont qu’à emprunter le sentier 373 pour se connecter avec nous et filer par la suite via la Trans-Québec 93 pour atteindre le secteur de Dolbeau-Mistassini, en passant sur le secteur du club de Normandin », indique le président du Club de motoneiges Les Loups du Nord, de La Doré, Pierre-Paul Savard. S’ils empruntent cette voie, ils auront 70 kilomètres à faire. Ils peuvent aussi emprunter un sentier local, le 715, qui longe la rivière Ashuapmushuan.

Voilà donc plusieurs possibilités qui s’offrent à vous pour vous rendre au nord du Lac-Saint-Jean et découvrir des sites uniques, dans une nature grandiose, un véritable pays de géants !

Babillard nature

CLUB DU LAC CEINTURE

Durant votre périple vers le nord du lac, vous allez fort probablement emprunter les sentiers du Club de motoneige du lac Ceinture, du président Jean-Maurice Maltais. Le circuit de 84 kilomètres de sentiers du club fait un triangle au centre des villages de Sainte-Monique, Sainte-Jeanne d’Arc, Péribonka, Vauvert et Saint-Ludger-de-Milot. En empruntant le sentier 93 à partir du sentier d’entrée 23 de la réserve faunique des Laurentides, vous allez automatiquement circuler dans ces sentiers. Ce club compte uniquement des bénévoles. C’est le président et tous les directeurs du club qui font le surfaçage dans le but d’offrir des sentiers de qualité aux 150 membres et aux visiteurs.

CLUB DU FJORD

Une des portes d’accès vers le Saguenay–Lac-Saint-Jean se trouve à se brancher à la région de Charlevoix. Vous allez alors vous retrouver sur le territoire du Club de motoneige du Fjord, du président Gérald Gagné. Homme très coloré et surtout amoureux de la motoneige, Gagné n’hésite pas à vanter son territoire qui est l’un des plus enneigés en hiver. Cela lui permet de vous offrir des sentiers hors de l’ordinaire. Il n’est pas rare, selon lui, qu’il tombe 50 ou 60 centimètres de neige chez lui lorsqu’il en tombe 20 à 30 ailleurs. Pour l’avoir vécu, il est vrai que les bancs de neige le long des sentiers du club sont plutôt impressionnants par rapport à ce que l’on retrouve ailleurs.

PRÉCIEUSE COLLABORATION

Pour réaliser cette tournée de la région, j’ai reçu l’aide de l’Association touristique régionale et du représentant de la Fédération des clubs de motoneigistes dans la région, Gaston Fortin, et de son compère de toujours, Omer Harvey. Ils n’ont ménagé aucun effort pour nous présenter la région et surtout pour nous faire rencontrer des bénévoles engagés, qui ne vivent que pour la motoneige. Ce n’est pas pour rien que la région est la plus importante en ce qui a trait au nombre de membres de clubs, dans l’ensemble du territoire québécois.