/entertainment/shows
Navigation

Des Chinois à la Bourse RIDEAU

Des diffuseurs asiatiques se sont intéressés à des spectacles mis sur pied par des Québécois

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Julie-Anne Richard, directrice générale de la Bourse RIDEAU, Haiying Song, présidente du Centre d’échanges culturels China-Canada, qui a recruté les diffuseurs chinois de passage à Québec, et Sidong Zhang, Chao Yang Bao et Yongnian Fang, qui font partie de la délégation chinoise.

Coup d'oeil sur cet article

Deux créations artistiques québécoises sont actuellement dans l’œil de diffuseurs chinois qui sont de passage dans la Vieille Capitale à l’occasion de la 31e édition de la Bourse RIDEAU.

Une délégation de 10 diffuseurs chinois, qui représente cinq réseaux de diffusion comptant 200 salles de spectacle, était à Québec afin d’identifier des productions qui pourraient éventuellement être présentées dans ce pays d’un milliard d’habitants.

Yongnian Fang, directeur artistique du Shanghai City Theatre, est intéressé par les spectacles Kombini, de la compagnie de cirque Les Foutoukours, et La Fanfare Fanfaronne de la compagnie Strada.

Des contacts

La Fanfare Fanfaronne, qui a remporté le prix Opus du meilleur spectacle jeune public de l’année, fusionne l’art clownesque, musique et percussions corporelles. C’est l’histoire d’une fanfare farfelue qui part en voyage vers la planète Mars.

« Des contacts ont été établis et nous avons amorcé des discussions pour une éventuelle tournée, en 2019-2020 », a indiqué M. Fang lors d’un entretien.

Il y a aussi de l’intérêt de travailler avec les gens de Fôve diffusion, qui a pour mission d’accompagner les artistes dans la diffusion de leurs œuvres à l’échelle locale et internationale.

C’est la première fois qu’une délégation chinoise de cette importance participe aux activités de la Bourse RIDEAU, un supermarché du spectacle qui s’est terminé hier au Centre des congrès de Québec et qui réunissait 350 diffuseurs, 320 producteurs et 350 artistes.

Un sacrifice

Yongnian Fang, qui est aussi président de l’Alliance artistique du Yangtze River Delta, a apprécié les créations jeunes publics qui mélangent les éléments traditionnels, contemporains et multimédias.

Sidong Zhang, qui représente le China Eastern Theaters, indique que cette participation à la Bourse RIDEAU, qui avait pour objectif de découvrir la créativité québécoise, est le début d’une longue collaboration.

À Québec depuis dimanche, les membres de la délégation chinoise ont sacrifié une importante tradition pour assister à cet événement.

« On a quitté nos familles à quelques jours des célébrations du Nouvel An chinois, qui sont très importantes dans notre pays. Nous avons accepté parce que l’invitation était très spéciale et très chaleureuse, et très sincère », a-t-il dit, qualifiant ce voyage de mémorable.

Cette visite de la Chine, explique Julie-Anne Richard, directrice générale de la Bourse RIDEAU, démontre l’universalité de la culture du Québec.

« Nous sommes tout petits dans notre coin de pays francophone en Amérique du Nord, mais on existe pour la planète. On est là, et je trouve ça très touchant », a-t-elle laissé tomber.