/sports/racing
Navigation

«Je suis fébrile, mais pas intimidé»

Alex Labbé entreprend son parcours au circuit mythique de Daytona vendredi

Alex Labbé
Photo d'archives Alex Labbé effectuera aujourd’hui ses premiers tours de roue en Série Xfinity sur le circuit mythique de Daytona.

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | Alex Labbé est arrivé tôt jeudi matin à Daytona en sachant pourtant qu’il aurait à patienter jusqu’à vendredi avant d’entreprendre son parcours de pilote à temps plein en Série Xfinity.

Le pilote de Saint-Albert en a profité pour arpenter les paddocks et surtout assister au travail de ses mécaniciens dirigés par le chef d’équipe Mario Gosselin, lui aussi québécois.

Mais l’attente est enfin terminée pour celui qui mènera vendredi sa Camaro pour la première fois sur le circuit mythique de la Floride, là où les plus grandes légendes du stock-car ont connu la gloire.

Alex Labbé
Photo Louis Butcher

Labbé est le premier à l’admettre, le tracé de Daytona, long de deux milles et demi, est unique au monde. Pour son ambiance et aussi pour sa vitesse. Dans des conditions idéales, un tour de piste est parcouru sans aucune retenue. Le pied au plancher et à fond la... caisse, comme dirait l’autre.

« Je suis heureux de l’avoir apprivoisé pendant une vingtaine de tours, a-t-il relaté, en janvier à bord d’une voiture de la série ARCA. J’ai maintenant une meilleure idée de ce qui m’attend au cours des deux prochains jours. »

Deux séances d’essais libres

À peine deux séances d’essais libres de 50 minutes chacune sont prévues en Série Xfinity vendredi. La séance de qualifications, elle, aura lieu samedi, quelques heures avant la course.

« C’est bien peu pour connaître les subtilités du circuit et surtout pour apprendre à rouler en peloton, dit-il avec raison, mais j’ai hâte de prendre le volant. Je suis fébrile, mais pas intimidé. »

Savoir profiter de l’aspiration, tout en évitant la casse, est en effet un gage de réussite à Daytona.

De grosses pointures

Labbé ne l’aura pas facile puisqu’il affrontera de grosses pointures du stock-car, des pilotes aguerris dont six sont des pilotes réguliers de la Coupe Monster Energy.

Du nombre, Austin Dillon, porte-couleurs de l’écurie Richard Childress Racing, qui engagera cette année trois voitures à temps plein en Série Xfinity, Joey Logano, Kyle Larson et notamment Chase Elliott.

L’ex-voiture de Martin Roy

Contrairement aux informations diffusées la semaine dernière, l’écurie AM Racing Prime, qui fait courir Labbé en 2018, n’utilisera pas à Daytona l’une des quatre voitures dont elle s’est portée acquéreuse de cette même écurie Richard Childress Racing.

Labbé se retrouvera plutôt derrière le volant d’un bolide qu’avait piloté un autre Québécois, Martin Roy, il y a deux ans sur l’ovale de la Floride. Cette voiture, achetée de la défunte écurie Turner-Scott, avait été précédemment confiée à Danica Patrick sur les anneaux de vitesse.

« Les voitures qui proviennent de Childress, de souligner le chef d’équipe, Mario Gosselin, vont surtout servir pour les épreuves d’un mille et d’un mille et demi. »

Autre nuance à apporter, l’écurie AM Prime Racing détient un classement protégé pour les trois premières épreuves de la saison en Série XFinity, ce qui lui assure une place sur la grille de départ, et non pas les cinq premières comme rapporté précédemment.

« Je ne suis pas inquiet, de renchérir Gosselin. J’ai confiance à Alex. C’est un pilote voué à un bel avenir qui va nous procurer de bons résultats et des points précieux au championnat. Il a prouvé son très grand talent dans les classes inférieures. »


► La grille de départ est connue pour le Daytona 500 à la suite des deux « duels Can-am » disputés jeudi soir. 

 

Disciplines

Série Xfinity

  • Départs : 3
  • Phoenix 2016 (33e en qualifications ; 23e en course)
  • Texas 2017 (33e en qualifications ; 28e en course)
  • Charlotte 2017 (29e en qualifications ; 33e en course)

NASCAR Pinty’s Canada

  • Départs : 40
  • Victoires : 6 (Chaudière 2016 ; Delaware, Saskatoon, Edmonton, Antigonish et Saint-Eustache 2017)
  • Positions de tête : 6
  • Champion en 2017

ACT Late Model Tour

  • Départs : 19 (de 2010 à 2017)
  • Victoires : 2 (Sainte-Croix et Plattsburgh 2013)
  • Positions de tête : 2