/news/currentevents
Navigation

Sa motoneige s’enflamme pendant le plein d’essence

Le propriétaire de l’engin a frôlé la mort lors de l’incident

Daniel Jacques montre ce qu’il reste de sa motoneige après qu’elle s’est enflammée alors qu’il faisait le plein d’essence dans une station-service de Saint-Lambert-de-Lauzon.
photo Stevens LeBlanc Daniel Jacques montre ce qu’il reste de sa motoneige après qu’elle s’est enflammée alors qu’il faisait le plein d’essence dans une station-service de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Coup d'oeil sur cet article

Un motoneigiste l’a échappé belle alors que son engin s’est littéralement enflammé au moment de faire le plein d’essence.

La vidéo captée par une caméra de surveillance montre un embrasement instantané près des pompes d’une station-service. On peut également apercevoir un homme s’éloigner très rapidement avec une partie de ses vêtements en feu. D’autres témoins prennent la fuite avant qu’une intense fumée noire ne se dégage du site.

Même si ses blessures sont superficielles, la victime a eu toute une frousse. L’incident est survenu le 9 février dernier à Saint-Lambert-de-Lauzon, au sud de Québec.

« Explosion »

« Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais j’aurais pu y passer et ne pas pouvoir le raconter. Le moteur était éteint et il y a eu une explosion », explique Daniel Jacques.

Heureusement, l’homme âgé de 50 ans n’a pas été brûlé sérieusement, mais la machine est une perte totale.

« Je suis encore en vie. Je finissais ma sortie à Saint-Lambert et j’avais rempli trois ou quatre fois dans la journée. Ç’a fait boum et j’ai couru en feu. »

La motoneige, une MXZ X 1200 de BRP, est plutôt récente puisqu’il s’agit d’un modèle 2015 selon son propriétaire.

« Je vais assurément envoyer un message au constructeur. J’ai un client qui a vécu la même chose à Saint-Gervais il y a deux semaines », ajoute M. Jacques.

Des précautions

Une enquête est en cours et les débris calcinés seront examinés. Une défaillance mécanique ou un léger déversement sur une pièce chaude pourrait avoir provoqué le sinistre.

« Nous ne pouvons pas commenter cet incident précis. Nous encourageons fortement tous les motoneigistes à suivre les directives de remplissage sécuritaire indiquées dans le manuel d’utilisation », a mentionné Sylvain Larocque, porte-parole de Bombardier Produits Récréatifs (BPR).

Ailleurs, un incident similaire s’est produit en 2014 à La Doré, au Lac-Saint-Jean. Un motoneigiste qui faisait le plein d’essence de son bolide a vu des flammes jaillir et son véhicule a été carbonisé.