/sports/opinion/columnists
Navigation

Bloemen: comme les Duchesnay

TOPSHOT-SSKATING-OLY-2018-PYEONGCHANG-MEDALS
Photo AFP La médaille d’or de Ted-Jan Bloemen est la seule qui a échappé aux Néerlandais en patinage de vitesse longue piste.

Coup d'oeil sur cet article

PYEONGCHANG | Il y a de ces cadeaux de la destinée qu’on accepte et qu’on chérit. Le Canada profite des médailles de Ted-Jan Bloemen en patinage longue piste même si le nouveau médaillé a tout appris des grands maîtres hollandais. Ça ne fait que quatre ans qu’il s’est installé au pays grâce à la double nationalité de son père.

Ce n’est que justice après tout. Rappelez-vous les Duchesnay, cette extraordinaire équipe formée d’Isabelle et Paul Duchesnay. Le frère et la sœur étaient ulcérés par le traitement que leur imposait Skate Canada. Les bonzes de la fédération ne comprenaient rien à leur style flamboyant et très personnel.

Ils quittèrent le Canada pour aller se réfugier dans le giron de la fédération française. De là, ils devinrent les plus grandes stars de la danse sur patins des Jeux d’Albertville. Ils furent consacrés champions du monde et médaillés aux Jeux olympiques.

Même qu’une série télé avec Geneviève Rioux leur fut consacrée. Produite par Claude Héroux et réalisée par Richard Martin.

Des Hollandais en maudit

Disappointment for Dutch in 10k race, Bergsma takes silver !

Désappointement pour les Hollandais, Bergsma gagne l’argent !

Voilà le titre de l’article coiffant la course de 10,000 mètres gagnée par Bloemen. Ce n’est qu’au quatrième paragraphe qu’on dit que Bloemen a gagné pour le Canada. Pas un traître mot sur la belle histoire d’un Hollandais qui va réaliser son rêve en Amérique. Allo, le rêve canadien, ça existe peut-être ?

Faut dire aussi que cette médaille d’or est la seule qui a échappé aux Néerlandais. C’est un peu frustrant quand même.