/world/opinion/columnists
Navigation

La violence aux États-Unis

Coup d'oeil sur cet article

Une 18e fusillade endeuille les États-Unis. Une 18e fusillade dans une école, en 28 jours de classe depuis janvier. Les États-Unis sont le seul pays à connaître autant de fusillades dans les écoles. La fusillade d’hier, en Floride, semble avoir été perpétrée par un déséquilibré mental qui, de surcroît, avait été dénoncé au FBI. Ce genre de folie ne se prévoit pas et il est difficile de s’en prémunir.

Pourtant, les États-Unis sont beaucoup plus souvent victimes de ce genre d’atrocités que les autres pays. Au-delà du très réel problème de la grande disponibilité des armes de toutes sortes, il apparaît que la société américaine est extrêmement violente, et pas seulement avec les armes à feu.

1. Qui peut acheter des armes légalement aux États-Unis ?

Les fusils automatiques peuvent être achetés par des citoyens américains qui se soumettent à une enquête du FBI et qui acceptent d’inscrire leur arme sur un registre national des armes automatiques. Les autres types d’armes à feu peuvent être achetés beaucoup plus librement. Les lois varient selon les États. Dans 40 des 50 États américains, ces achats obéissent à des réglementations assez faibles. En général, il faut être majeur (18 ou 21 ans), ne pas avoir été emprisonné pour plus d’un an, ne pas posséder de casier pour violence conjugale, ne pas avoir été hospitalisé en psychiatrie ou encore ne pas consommer des substances illicites. Cependant, les vendeurs privés d’armes d’occasion ne sont pas soumis à des règles aussi strictes. Ils peuvent par exemple vendre une arme à un mineur s’ils croient que l’acheteur a plus de 18 ans.

2. Pourquoi est-il si facile d’acheter des armes aux États-Unis ?

Les fabricants d’armes américains mènent des campagnes intenses depuis des décennies pour augmenter leurs parts de marché. Ainsi, le nombre d’armes vendues aux États-Unis a bondi en 30 ans de 3 millions par an à 16 millions par an. La National Riffle Association (NRA), qui représente les intérêts des marchands d’armes, a réussi à convaincre la plus grande partie des Américains que leur vie et leur liberté étaient menacées. Ainsi, même si depuis plusieurs années la criminalité baisse aux États-Unis, 42 % des ménages possèdent au moins une arme à feu (il y en a 310 millions en circulation). Ainsi encore, beaucoup d’Américains sont persuadés que le gouvernement fédéral pourrait un jour utiliser l’armée pour instaurer une dictature. Pourtant, on voit mal de simples citoyens résister à une armée moderne. Tout comme on voit mal comment l’armée américaine se retournerait contre sa propre population.

3. Comment réformer les lois sur les armes à feu ?

Tant que les lobbies proarmes donneront généreusement de l’argent aux candidats — à 99 % des républicains — et tant que les républicains seront majoritaires au Congrès, il sera très difficile de faire évoluer les lois.

4. D’où provient la violence dans les écoles ?

Cette violence est présente partout dans la société américaine. Par exemple, les premiers films de Star Wars sont assez peu violents en comparaison de ceux qui sortent à présent. Les jeux vidéo aussi sont très violents. Les chefs religieux fondamentalistes tiennent des discours violents sur les péchés. Les policiers sont de plus en plus violents. Donald Trump lui-même tient des propos violents.

5. Quelles sont les conséquences de cette violence sur l’image des États-Unis ?

Cette violence pourrait avoir des effets négatifs sur le tourisme ou sur les étudiants étrangers qui veulent étudier aux États-Unis.