/finance/opinion/columnists
Navigation

Une «pilule» de 3 milliards difficile à avaler

Coup d'oeil sur cet article

À la lumière des documents déposés par le Conseil du trésor, c’est finalement une juteuse cagnotte supplémentaire de 3 milliards de dollars que le gouvernement Couillard versera à l’ensemble des médecins (spécialistes et omnipraticiens) dans le cadre de la nouvelle entente de 2015-2023.

Cela représente une augmentation d’environ 46 % par rapport à la rémunération versée aux médecins en 2014. On dépasse d’au moins trois fois l’inflation qui s’accumulera au fil de ces huit années. L’écart avec l’inflation représente le « supplément » que le gouvernement Couillard consent à payer aux médecins pour leur permettre de devenir... les mieux payés au pays !

Les médecins spécialistes (11 161 actuellement inscrits à la RAMQ) se partageront deux milliards de dollars, soit 511 millions à titre d’augmentation récurrente de leur rémunération et un montant non récurrent de 1,5 milliard.

Par tête de médecin spécialiste, on parle d’une augmentation moyenne de 22 400 $ par année, soit 179 200 $ en huit ans. Le spécialiste devrait toucher une rémunération moyenne de 435 000 $ cette année.

Pour leur part, les médecins omnipraticiens (au nombre de 10 064 inscrits à la RAMQ) se diviseront un supplément d’un milliard de dollars, dont environ 350 millions comme rémunération récurrente et un magot non récurrent de 650 millions.

Par tête de médecin omnipraticien, la hausse de la rémunération représente un supplément annuel de 12 420 $, ou de 99 364 $ sur les huit années de l’entente. La rémunération moyenne de l’omnipraticien s’élèvera à 289 150 $ cette année.

Confusion

Ce n’est pas sur l’augmentation de la rémunération des médecins de 3 milliards de dollars que le gouvernement Couillard insistait hier lors de la divulgation des chiffres sur les ententes de principes conclues avec les médecins.

Présidé par le ministre responsable de l’Administration gouvernementale, Pierre Arcand, le Conseil du trésor misait énormément hier sur les « économies » que le gouvernement Couillard avait réalisées grâce à l’entente conclue avec les médecins. Des économies de l’ordre de 3,6 milliards.

Il se vantait d’avoir réussi à économiser 3 milliards de dollars sur le dos des médecins spécialistes, et ce, en abrogeant une clause qui avait été consentie en 2014. Et dans le cadre de son entente avec les médecins omnipraticiens, le gouvernement aurait réduit de 585 millions la facture de l’entente initiale !

Donc...

En ce lendemain des ententes avec les médecins, le gouvernement Couillard s’auto... félicite d’avoir économisé 3,6 milliards sur le « dos » des médecins !

Par le fait même, il tente de minimiser la perception hautement négative (au sein de la population) des 3 milliards supplémentaires qu’il a accepté de verser aux médecins.

Mais ce ne sera pas facile de nous faire avaler cette coûteuse pilule !