/sports/hockey/homepage
Navigation

L’Amiral marque l’histoire

Le Collège Jean de la Mennais devient la première équipe couronnée de la nouvelle classe scolaire

Les visages illuminés de sourires, les joueurs et entraîneurs de l’Amiral ont célébré en grand leur triomphe durement acquis en prolongation, dimanche après-midi.
Photo stevens leblanc Les visages illuminés de sourires, les joueurs et entraîneurs de l’Amiral ont célébré en grand leur triomphe durement acquis en prolongation, dimanche après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

L’Amiral du Collège Jean de la Mennais a poursuivi son parcours parfait en remportant une 34e victoire en autant de matchs cette saison, défaisant les Kodiaks de Kuper Academy 3-2 en prolongation dimanche, pour devenir la première équipe victorieuse de la nouvelle classe scolaire au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.

Brandon Boudreau a donné la victoire à l’Amiral après seulement douze secondes d’écoulées à la période de prolongation.

« Ç’a été une expérience assez unique. On se transporte dans un environnement complètement déconnecté de la réalité quand on arrive ici. On est pris en charge et chaque fois qu’on affronte une équipe, peu importe qu’on l’ait affrontée en saison ou pas, on dirait qu’elle est trois fois meilleure. C’est un autre univers, c’est une autre catégorie de hockey qu’on est habitué de jouer », a mentionné l’entraîneur des champions, Simon Chapdelaine.

Croisé dans les couloirs du Centre Vidéotron après la victoire de l’Amiral, le directeur général du Tournoi pee-wee, Patrick Dom, se réjouissait de cette première année scolaire. Non seulement les matchs impliquant les huit équipes de cette classe ont offert un bon spectacle, mais la finale de dimanche a opposé des équipes de deux ligues différentes, soit la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS, Amiral) et la Ligue de hockey interscolaire du Québec (LHIQ, Kodiaks).

UN PAS EN AVANT

Après l’entente avec Hockey Québec l’an dernier, l’entrée du scolaire au Tournoi pee-wee ajoute une couche de crédibilité de plus à ce qu’ils font déjà, croit quant à lui le président de la LHPS, Mathieu Darche, qui était également entraîneur adjoint de l’Amiral, pour qui évoluait son fils Benjamin.

« Je suis un produit du hockey scolaire. J’ai joué au secondaire, ensuite Prep school puis à l’Université McGill. On prône la réussite scolaire à travers le sport. Je ne dis pas que ça ne se fait pas au civil, car les structures intégrées commencent à le faire et c’est merveilleux. Je dis souvent aux parents que leurs enfants ont plus de chance de gagner leur vie avec leur bac qu’avec le hockey. Pour nous, le Tournoi pee-wee est un pas dans la bonne direction. On a montré qu’on était crédibles », a-t-il mentionné, ajoutant ne pas être en compétition avec le hockey civil et avoir une très bonne relation avec Hockey Québec et son directeur général, Paul Ménard.

L’an prochain, le Tournoi pee-wee aimerait compter entre 12 et 16 équipes dans la classe scolaire, dont des formations d’ailleurs qu’au Québec.

LES TCHÈQUES CHAMPIONS

Dans le dernier match de la journée, les Knights de la République tchèque ont vaincu les Eagles de Boston au compte de 2-0.

Petr Pavelec et David Moravec ont marqué pour les Tchèques qui ont complété leur parcours de belle façon après s’être inclinés d’entrée de jeu contre les Corsaires de Pointe-Lévy.

Il s’agit d’une première victoire tchèque au Tournoi international de hockey pee-wee depuis que la formation de Chomutov avait raflé les honneurs de la Coupe internationale A, en 2003.

D’ailleurs, le Tournoi pee-wee a annoncé que 208 995 spectateurs avaient assisté à l’événement.