/entertainment/shows
Navigation

Hedley jouera à Laval et Québec, mais se retire des Juno

Hedley jouera à Laval et Québec, mais se retire des Juno
Photo d'archives, Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

Malgré les allégations d’inconduites sexuelles qui le pourchassent, le groupe Hedley ira jusqu’au bout de sa tournée canadienne Cageless. Mais la formation renonce à ses trois nominations aux prix Juno.

Dans un communiqué de presse diffusé lundi, les membres de Hedley ont indiqué qu’ils ne veulent pas être une distraction lors de cette soirée de gala. Leur prestation lors du gala télévisé avait déjà été annulée la semaine dernière.

Par contre, la tournée se poursuit et les concerts à la Place Bell de Laval, mercredi soir, et celui au Centre Vidéotron de Québec, le 26 février, auront lieu comme prévu.

Pas question de se cacher

« La chose facile à faire aurait été d’annuler la tournée et de se cacher. Nous ne voulons pas faire ça. Nous avons l’intention de faire des changements positifs dès maintenant », a fait savoir le groupe.

Pointé du doigt par des accusatrices anonymes sur Twitter, Hedley est au cœur d’une tempête depuis une semaine. Le quatuor est accusé d’avoir agressé et harcelé des admiratrices d’âge mineur.

Dans la foulée, il a été abandonné par ses deux équipes de gérance, les deux groupes qui faisaient la première partie de sa tournée et plusieurs stations de radio ont cessé de jouer ses chansons.

Les membres du groupe ont promis de changer. « Nous voulons nous assurer que tout le monde comprenne que notre engagement collectif a changé, et faire mieux est réel », ont-ils assuré.