/sacchips/mishmash
Navigation

La bière sans alcool, le secret des athlètes allemands à Pyeongchang

Le biathlonien Simon Schempp a remporté la médaille d'argent dans l'épreuve du 15 km départ groupé à Pyeongchang.
AFP Le biathlonien Simon Schempp a remporté la médaille d'argent dans l'épreuve du 15 km départ groupé à Pyeongchang.

Coup d'oeil sur cet article

Les représentants de l’Allemagne dominent aux Jeux olympiques d’hiver: jusqu’à présent, la nation se hisse au deuxième rang dans le classement des médailles à Pyeongchang. L’un des secrets derrière ce succès pourrait être lié à un ingrédient assez inusité : la bière sans alcool.

En effet, afin de récupérer après leurs efforts physiques, plusieurs membres de la délégation allemande ont remplacé le traditionnel Gatorade par la bière. Le New York Times rapporte que la brasserie allemande Krombacher a envoyé pas moins de 3 500 litres de bière sans alcool au village olympique pour les athlètes germaniques.

Le médecin de l’équipe allemande de ski, Johannes Scherr, soutient que la plupart de ses athlètes boivent de la bière sans alcool durant leurs entraînements.

Il a d’ailleurs mené une étude à ce sujet il y a quelques années, prouvant que ce breuvage aide les athlètes à se remettre sur pied après leurs efforts.

Preuve que cet ingrédient secret est efficace, le biathlonien Simon Schempp a remporté la médaille d'argent dans l'épreuve du 15 km départ groupé. «C'est un très bon breuvage pour nous, que ce soit après un entraînement ou une compétition», a-t-il confié au quotidien américain. 

Simon Schempp
AFP
Simon Schempp

«C’est bon au goût, mais également pour le corps», a pour sa part témoigné le skieur Linus Strasser au journaliste du New York Times.

Linus Strasser
AFP
Linus Strasser

Il admet toutefois qu’une fois de temps en temps, «une bière alcoolisée peut également être délicieuse»!