/finance
Navigation

La Caisse cherche un repreneur pour Ciment McInnis

Coup d'oeil sur cet article

La Caisse de dépôt confirme qu’elle pourrait vendre sa participation dans la cimenterie McInnis en Gaspésie.

«À long terme, notre objectif n’est pas d’être un opérateur d’une cimenterie», a indiqué le vice-président, Québec, à la Caisse de dépôt, Christian Dubé, lors de la présentation des résultats financiers mercredi à Montréal.

Selon ce dernier, Ciment McInnis est en train de compléter la construction d’un terminal de transbordement à New York. Ce qui fera de cet investissement «un actif de classe mondiale», a précisé M. Dubé.

La Caisse et ses partenaires dans Ciment McInnis, dont Investissement Québec et la famille Beaudoin-Bombardier (Groupe Beaudier), ont embauché une firme de services-conseils pour étudier plusieurs scénarios, dont la vente de la cimenterie québécoise construite à grands frais.

Le projet initial de cette cimenterie qui devait coûter 1,1 milliard $ a connu toutes sortes d’ennuis. La facture finale a atteint 1,55 milliard $, soit 450 millions $ de plus que prévu.

La Caisse de dépôt a d’ailleurs été contrainte de rajouter de l’argent en 2016 dans le projet pour devenir actionnaire de contrôle au détriment du Groupe Beaudier.

Selon M. Dubé, la Caisse a fait parvenir de la documentation à une douzaine de joueurs stratégiques mondiaux de l’industrie du ciment.

«Est-ce que c’est un actif que l’on garderait à 100 % pendant un certain temps ? Est-ce que l’on pourrait garder 50 % ? C’est ce que l’on est en train de regarder», a-t-il indiqué. 

615 M $ du Québec

Les appuis financiers de l’État québécois dans cet imposant projet industriel mené à l’origine par la famille Beaudoin-Bombardier s’élèvent à plus de 615 millions $.

La Caisse de dépôt a injecté dans l’aventure 265 millions $ alors qu’Investissement Québec a de son côté pris des engagements totalisant 350 millions $, dont un prêt commercial de 250 millions $ et une prise de participation.

Le fonds d’investissement BlackRock détient également une participation de 125 millions $ dans l’aventure.

Inaugurée en septembre dernier en grande pompe à Port-Daniel-Gascons en présence du premier ministre Philippe Couillard, l’usine de Ciment McInnis doit produire plus de 2,3 millions de tonnes de ciment par année.