/24m/transports
Navigation

Ponctualité des trains de banlieue: un organisme rencontre le patron des trains de banlieue

trains banlieue
Zacharie Goudreault / 24H Environ 1230 personnes ont signé en quelques jours une pétition réclamant un taux de ponctualité plus élevé sur la ligne de trains de banlieue de Deux-Montagnes.

Coup d'oeil sur cet article

Un organisme de défense des droits des usagers du transport en commun est sorti satisfait de sa rencontre avec le grand patron des trains de banlieue, survenue deux jours après la mise en ligne d’une pétition réclamant un meilleur service sur la ligne de Deux-Montagnes.

«On voit qu’ils travaillent fort pour régler le problème», a confié le président de Trajectoire Québec, François Pépin, au sujet de sa rencontre mercredi avec le directeur général du Réseau de transport métropolitain (RTM), Raymond Bachant.

Des entreprises de déneigement ferroviaire et du personnel d’entretien supplémentaires ont été mobilisés afin de réduire le nombre de retards causés, entre autres, par des aiguillages gelés. Un train de 10 voitures multiniveaux a également été mis en service sur la ligne de Deux-Montagnes à la fin janvier, permettant ainsi au RTM de rénover progressivement les vieilles voitures de train électriques qui y circulent.

Malgré ces mesures, seulement 75 % des trains sont arrivés à l’heure sur cette ligne la semaine dernière, une situation dénoncée lundi dans une pétition de Trajectoire Québec qui avait recueilli environ 1230 signatures jeudi soir.

Le RTM dévoilera à la mi-mars son plan d’action pour améliorer la ponctualité du réseau, réclamé plus tôt cette semaine par le ministre des Transports du Québec, un document qu’attend avec impatience de consulter l’organisme.