/sports/jo
Navigation

Épreuve féminine de ski cross: l'or et l'argent pour le Canada

Coup d'oeil sur cet article

Les skieuses acrobatiques canadiennes ont refait le coup des Jeux de Sotchi, vendredi, à Pyeongchang, en réalisant un doublé à l’épreuve féminine de ski cross. Cette fois, c’est la Britanno-Colombienne Kelsey Serwa qui s’est emparée du titre olympique tandis que la Québécoise Brittany Phelan a décroché la médaille d’argent.

Deuxième à Sotchi, Serwa a mis la main sur son premier titre olympique. Aux Jeux de Vancouver, l’athlète de 28 ans avait pris le cinquième rang de sa discipline.

Sixième sur le circuit de la Coupe du monde et deuxième des qualifications mercredi, à Pyeongchang, Serwa a mené la course ultime d’un bout à l’autre.

Pour sa part, Phelan a réussi à remonter de la quatrième à la deuxième place. L’athlète de 26 ans de Mont-Tremblant en était à une première expérience olympique en ski cross. Elle a pris part aux Jeux de Sotchi en ski alpin, terminant 15e au slalom.

Septième sur le circuit de la Coupe du monde et troisième des qualifications, la Québécoise a réalisé son premier podium sur le circuit mondial en ski cross en décembre dernier, à Arosa en Suisse.

Sortie hâtive pour Thompson

Championne olympique en titre et première des qualifications, la Britanno-Colombienne Marielle Thompson a été éliminée en huitièmes de finale.

La skieuse de 25 ans effectuait un retour en piste à Pyeongchang après avoir subi une rupture des ligaments croisé antérieur et collatéral interne de son genou droit, en octobre, lors d’une séance d’entraînement. Opérée il y a quatre mois, elle n’a fait aucune sortie en Coupe du monde cette saison.

L’autre Canadienne en lice, la Britanno-Colombienne India Sherret, a fait une chute en huitièmes de finale et a été évacuée sur une civière. L’athlète de 21 ans s’était classée 11e lors des qualifications.

La meilleure Canadienne sur le circuit de la Coupe du monde cette saison, Georgia Simmerling, n’a pas fait le voyage à Pyeongchang puisqu’elle s’est fracturée les deux jambes lors de la Coupe du monde de Nakiska, à la fin janvier.

Médaillée de bronze en cyclisme sur piste aux Jeux de Rio, Simmerling est présentement quatrième au classement de la Coupe du monde en ski cross.