/sacchips/silo57
Navigation

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

Coup d'oeil sur cet article

C’est la fin et le début de tout. Le début de la fin de toute. C’est triste pis l’fun en même temps (ben pour elle, en tout cas). Ma meilleure amie, mon pilier, la seule personne qui est aussi normale que moi, s’en va.

Elle a tout vendu. Elle a fait ses boîtes. Elle a donné des sacs et des sacs de vieux vêtements au Renaissance. Elle a vidé son appartement et cédé son bail.

Lundi. Elle quittera le pays pour s’installer en Australie. Et on le sait toutes les deux, ça se peut très bien qu’elle ne revienne jamais. 

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

 

On s’est rencontré il y a cinq ans. J’étais à l’université en cinéma. Elle faisait un certificat en communications. On travaillait toutes les deux comme serveuse au restaurant Bières et compagnie (maintenant la Brasserie Saint-Denis). On mangeait des frites entre nos shifts et on buvait de la Guiness à 11 h le matin à la cachette. On se racontait nos vies, nos rêves. Déjà, elle me parlait de l’Australie.

«L’an prochain, si tout va bien, je pars.»

L’année d’après, elle se trouvait une job dans son domaine. Avec une paie dans son domaine. Plus de clients fatigants à servir du jeudi au dimanche soir. Enfin, le début de sa carrière. Mais son rêve de l’Australie était toujours là. En suspens.

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/sophiedehenau

 

En décembre dernier, elle a décidé de s’offrir trois semaines en Australie. Pour voir... Et surtout, pour visiter sa sœur qui avait choisi de se prendre un visa de travail d’un an.

Quand elle est revenue, elle était prête à tout quitter. Il y avait comme une nouvelle lumière dans ses yeux. Une part de folie peut-être...

Elle avait encore les deux pieds à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau que sa demande de visa pour l’Australie était déjà envoyée.

En deux mois, elle a fait le ménage de sa vie. Elle a tout mis en place pour son départ. Un an. Pour le moment, en tout cas.

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

 

Hier, c’était notre dernier souper ensemble. Officiellement. On a bu une bière à l’Isle de garde. Puis on a rejoint des amies dans un resto italien un peu cher. On a bu du vin. On a fait comme si de rien n’était. Comme si c’était une soirée normale. On a même croisé le gars qui joue dans Hubert & Fanny et elle a essayé de lui faire des clins d’œil maladroits. C’était niaiseux. Ça m’a fait rire.

Quand nos amies sont parties, le resto fermait, mais on n’était pas prêtes à se dire «au revoir».

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/sophiedehenau

 

En marchant sur la Plaza Saint-Hubert, on a décidé de s’arrêter au Roi du Smoke Meat. Il était tard et clairement notre assiette de six pâtes aux homards à 29 $ ne nous avait pas rassasiées.

On s’est assise. Une poutine pour elle, un cheese et une frite sel et vinaigre pour moi. Assises là, dans le décor rétro du Roi du Smoke Meat... Ça, c’était «nous». Vraiment «nous».

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

 

Elle et moi, ç’a été un coup de foudre instantané.

En 5 ans, Sophie a tout vu de moi. Elle m’a proposé son appartement quand je me suis fait sacrer là. Elle m’a aidé à passer Paul (mon chat) par la fenêtre de mon appartement alors que la poignée de la porte d’entrée était gelée et qu’il faisait moins 27 dehors. Elle s’est endormie chaque fois qu’on a essayé d’écouter un film ensemble. Elle a brûlé tous les repas qu’elle a essayé de me faire, sauf une fois une courge spaghetti pas-pire-pantoute. Elle m’a fait rire. Elle m’a écoutée. Elle m’a accompagnée dans des shows et dans des évènements médias qui n’avaient pas de bon sens (comme une croisière de mode canine).

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

 

On a mangé. On a (surtout) bu. J’ai été sa wing-woman. On s’est parlé jusqu’aux petites heures au téléphone. On a même traversé New York à pied un soir de pluie à 5 h du matin.

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

 

Assise là au Roi du Smoke Meat, un peu pompette et fatiguée. On se regardait en ne parlant de rien d’important.

On a pris un taxi. On s’est fait un câlin. Je suis descendue et je lui ai fait un signe de la main.

Il n’y a pas eu de pleurs. Il n’y a pas eu de discours interminable. Sophie part en Australie. Pis même si ça me brise le cœur, je le sais que c’est la meilleure chose pour elle. Elle s’écoute enfin. C’est à son tour.

Une dernière poutine de minuit avec ma préf au Roi du Smoke Meat
instagram.com/melodielamoreux

 

(Pis tsé, avec internet, pis Facebook, pis Messenger, pis Instagram, le bout du monde c’est à côté dans le fond – pis elle m’a promis de m’envoyer une photo de tous les requins qu’elle voit – ça va être okay)


Si vous rêvez de tout sacrer là vous comme Sophie vous aussi, suivez Silo 57 sur Facebook et Instagram. On connaît des bons spots où partir à l’aventure!