/sports/jo
Navigation

Le Canada remporte le bronze en hockey masculin à Pyeongchang

Coup d'oeil sur cet article

GANGNEUNG  |  Après leur défaite contre l’Allemagne, les joueurs du Canada étaient passablement démotivés. C’est leur directeur général Sean Burke et leur conseiller Martin Brodeur qui se sont chargés de leur remonter le moral avant leur match de la médaille de bronze.

Photo AFP
Photo Ben Pelosse

En raison de leur longue feuille de route comme joueurs, Burke et Brodeur ont su trouver les bons mots pour que leurs ouailles vident leur réservoir lors de la dernière rencontre de leur tournoi.

Il faut croire que leur message respectif a rapporté des dividendes, car la formation canadienne a connu un excellent début de match. Elle a aussi démontré plus de fougue que la veille. 

Photo AFP
Photo AFP

« Sean [Burke] s’est adressé à nous dans le vestiaire alors que Martin [Brodeur] a envoyé un message texte qui nous a été lu, a raconté Kevin Poulin. Sean s’est déjà retrouvé dans nos patins et il savait comment on pouvait se sentir après notre défaite contre l’Allemagne. 

Ça nous a permis de nous regrouper. Martin nous a simplement mentionné de nous concentrer sur les bonnes choses. Il a ajouté qu’il nous restait un dernier match à disputer et qu’on avait encore une chance de gagner une médaille. Ça va rester avec nous jusqu’à la fin de nos jours. »

Photo AFP
Photo AFP

Sauvetage réussi

Pour la deuxième fois en quelques mois, Poulin a réussi sa mission de sauvetage avec Équipe Canada. Après la conquête de la coupe Spengler, le gardien québécois est parvenu à aider son équipe à grimper sur le podium aux Jeux olympiques après la blessure à Ben Scrivens. 

Il peut dire mission accomplie, même s’il n’a pas réussi à mettre une médaille d’or autour de son cou.

« C’est une grosse récompense pour le travail que j’ai effectué et je suis content de faire partie de cette équipe », a souligné Poulin.

« Je devais simplement être prêt, car on ne sait jamais ce qui peut arriver durant un tournoi olympique. »