/lifestyle/sexromance
Navigation

«On s’aime, mais on ne sait pas communiquer»

Romantic couple hugging on sofa
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Est-ce encore nécessaire de dire à quel point le dialogue est important ? Et pourtant... nombreux sont ceux qui éprouvent de grandes difficultés à communiquer. Au sein d’un couple, une bonne communication peut à la fois rapprocher les partenaires et contribuer à maintenir ou à rétablir l’harmonie.

Or, la plupart du temps, les échanges sont interrompus lorsque les gens se sentent incapables de nommer leurs émotions ou d’exprimer ce qu’ils ressentent ou pensent réellement. Alors, que faire pour mieux communiquer ?

La façon et les sujets

On remarque que les problèmes liés à la communication proviennent souvent de la façon que les gens s’expriment ainsi que les sujets abordés lors de ces conversations. Se parler, c’est se donner la chance de se comprendre, mais encore faut-il savoir comment le faire ! Le bagage personnel et l’éducation influencent souvent grandement la manière dont hommes et femmes communiquent ensemble une fois adultes. Il n’est donc pas rare de retrouver des couples qui s’affrontent en discutant parce qu’à leur insu, ils répètent des modèles appris. C’est notamment le cas de ce couple qui préfère conserver l’anonymat : « Nos premières discussions finissaient toujours en queue de poisson ou en dispute majeure. On ne se parlait pas pendant des jours. Il me boudait et je le lui rendais très bien. Un jour, tout a volé en éclat lorsqu’il s’est mis à me crier par la tête, il m’a insultée et a quitté le domicile familial pendant quatre jours, sans me dire où il allait. J’étais prise avec les trois enfants et j’ai dû tout assumer durant ces quatre jours, sans savoir s’il daignerait revenir. À son retour, nous avons été forcés de reconnaître que ça ne pouvait plus continuer. On s’aimait, mais on ne savait pas du tout communiquer. Nous sommes donc partis en retraite fermée pour couples en détresse. Sa mère a pris les enfants et on est partis. Ça nous a sauvés. Ça fait plus de 15 ans et nous sommes très fiers de la manière dont notre couple a évolué à travers tout ça. Nous avons réalisé à quel point nous transportions notre enfance dans notre bagage émotionnel ! Il venait d’une famille où personne ne se parlait et tout le monde criait. Il ne voulait pas répéter ça, mais ne savait pas quoi faire d’autre à part fuir dans les moments de discorde. J’étais celle qui cédait tout le temps, pour plaire, donc je n’exprimais jamais réellement comme je me sentais. Nous avons trouvé plusieurs moyens et ces trucs nous servent toujours ! »

Apprendre à communiquer est un art qui se développe, il n’est pas trop tard pour vous y mettre ! N’hésitez pas à aller chercher des outils de communications au besoin !

Différences hommes ⇒ femmes

Eh oui, encore ces sempiternelles questions de différences hommes femmes ! Mais qu’on le veuille ou non, elles existent réellement et il est très important d’en tenir compte afin de tenter de mieux se comprendre. Il n’est pas rare que les hommes communiquent davantage pour relayer de l’information alors que les femmes le font généralement pour connecter avec les autres. Ils parlent pour résoudre des problèmes, elles le font pour livrer leurs ressentis. Reconnaître ne pas être au même diapason permet de s’ajuster et d’adapter la communication afin que les messages soient entendus et pris en compte. Ces trois niveaux de communication doivent être considérés :

Tête ⇒ Tête  

CœurCœur

CorpsCorps

Alors il est impératif de s’assurer de communiquer via le même canal. Les croisements (tête – cœur, corps – tête ou autre association en croisé) conduisent nécessairement à une incompréhension et parfois même à un éloignement. Particulièrement lorsque les sujets risquent de soulever les passions et de provoquer des confrontations.

Quelques trucs pour favoriser la communication :

Romantic couple hugging on sofa
Illustration Fotolia
  • Avoir une attitude d’accueil
  • Ne pas juger l’autre
  • Écouter l’autre sans chercher à argumenter ou à vous justifier
  • Valider régulièrement votre compréhension
  • Parler chacun son tour, éviter d’interrompre
  • Utiliser le « je » en exprimant votre ressenti et votre compréhension de la situation
  • Donner la chance à l’autre de s’exprimer également
  • Être en cohérence entre ce que vous ressentez et ce que vous exprimez
  • Éviter de tout ramener à soi