/finance
Navigation

Serge Godin vend pour 231 M$ d’actions de CGI

Le fondateur du groupe prépare sa retraite

Serge Godin, Fondateur de CGI
Photo AGENCE QMI, SÉBASTIEN ST-JEAN Serge Godin, Fondateur de CGI

Coup d'oeil sur cet article

L’heure de la retraite n’a peut-être pas sonné pour Serge Godin, mais cela n’empêche pas le fondateur de CGI de préparer son départ. Le président de la multinationale montréalaise a annoncé lundi qu’il vendait pour 231 millions $ d’actions, en plus d’en donner d’autres à une fondation.

Ces 3,2 millions d’actions seront rachetées par l’entreprise, à des fins d’annulation, au prix de 71,64 $ par action. Un prix inférieur de 3 % au cours de clôture de CGI à la Bourse de Toronto la semaine dernière. CGI financera le rachat grâce à ses liquidités et son crédit existant.

Résultat : la participation de Serge Godin dans l’entreprise qu’il a fondée à Québec en 1976 passera de 49 % à 46 % environ.

Le fondateur et président exécutif du conseil de CGI compte aussi verser 269 600 actions de classe A à la Fondation Jeunesse-Vie, qu’il a mise sur pied en 2000 pour lutter contre la pauvreté et pour favoriser l’éducation au Canada. Avec ce don, cette œuvre de charité aura plus de 40 millions $ à sa disposition.

Préparer sa succession

La transaction est conclue par M. Godin « à des fins de planification successorale », précise la société. M. Godin a également indiqué qu’il n’avait pas l’intention de se départir d’actions additionnelles de CGI à court terme.

La transaction et le don annoncé lundi ne modifieront pas de façon majeure le lien entre M. Godin et CGI, observe Michel Nadeau, de l’Institut sur la gouvernance.

« M. Godin surveille globalement les opérations de CGI, mais ce sont principalement des vice-présidents qui s’occupent de la gestion quotidienne des affaires », rappelle-t-il.

La décision de M. Godin n’a rien de surprenant. À près de 70 ans, « l’entrepreneur veut à un moment donné faire des choses pour ses enfants, ses petits enfants, et concentrer son patrimoine dans d’autres activités que des actions de CGI », croit-il.

Rappelons que CGI est la 5e plus grande entreprise indépendante de services-conseils en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires au monde.