/sports/hockey/canadien
Navigation

Danault s’implique dans la lutte contre l’intimidation

L’attaquant du Canadien et sa conjointe s’associent à la Fondation Jasmin Roy

Phillip Danault
Photo Courtoisie Le joueur du Canadien Phillip Danault et sa conjointe Marie-Pierre s’engagent auprès des jeunes en milieu scolaire.

Coup d'oeil sur cet article

Phillip Danault, un joueur de plus en plus apprécié par les partisans du Canadien, et sa conjointe Marie-Pierre ont choisi d’appuyer une bonne cause en s’impliquant dans la lutte contre l’intimidation à l’école.

La Fondation Jasmin Roy, dont la mission première est la lutte contre l’intimidation, la violence et la discrimination faites aux enfants en milieu scolaire, a annoncé, lundi, qu’elle décernera, pour la première fois cette année, le prix « Équipe étoile de Marie-Pierre et Phillip Danault ».

Ce prix, accompagné d’une bourse de 4 000 $, sera remis en juin à une école de la région des Bois-Francs qui se sera démarquée dans le développement des saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles dans le sport et l’activité physique. Danault est originaire de Victoriaville et il est demeuré très attaché à sa région.

Un exemple à donner

« L’intimidation à l’école peut se faire sous plusieurs formes et il y en a toujours eu dans le sport alors que certains élèves peuvent se sentir rejetés parce qu’ils ont moins d’aptitudes athlétiques que les autres, a souligné Danault. Lorsque j’étais à l’école et que j’avais à choisir mes coéquipiers pour la pratique d’un sport, il m’est arrivé de prendre en premier lieu, au sein de mon groupe, l’élève qui m’apparaissait le moins doué pour le sport et qui risquait d’être laissé de côté ou d’être choisi en dernier.

« Le fait de ne pas se sentir rejeté peut jouer un grand rôle sur le plan de l’estime de soi, a poursuivi l’attaquant du Canadien. L’élève, s’il sent qu’il n’est pas écarté du groupe, peut aider son équipe à gagner, même s’il n’est pas le plus talentueux. Il est important de contrer les effets néfastes de toute forme d’intimidation au niveau scolaire.

« C’est une cause que Marie-Pierre et moi avons à cœur. Ça nous touche beaucoup et on espère qu’on pourra faire une différence en offrant un tel prix, car l’intimidation peut détruire des vies. »

Le but de la Fondation Jasmin Roy est de favoriser la création de milieux bienveillants pour les élèves en soutenant diverses initiatives visant à offrir une meilleure intervention auprès des victimes, des agresseurs et des témoins.

Les écoles de la région des Bois-Francs ont jusqu’au 15 mai pour soumettre leur candidature, les rendant admissibles au prix « Équipe étoile de Marie-Pierre et Phillip Danault », qui soulignera le travail exemplaire effectué par le personnel et les élèves d’une institution scolaire pour l’ensemble de leurs réalisations et de leurs interventions.

Le couple visitera alors l’école choisie afin de remettre au personnel la bourse de 4 000 $. Tous les détails de cette initiative du couple Danault se trouvent sur le site www.fondationjasminroy.com.