/entertainment/movies
Navigation

Mission Yéti se classe au 8e rang

Le film d’animation tourné à Québec récolte 57 373 $ à son premier week-end dans les salles de la province

Mission Yéti se classe au 8e rang
Photo courtoisie, Mission Yéti Inc.

Coup d'oeil sur cet article

Confronté à un redoux davantage propice aux activités extérieures qu’à s’enfermer dans un cinéma, le film d’animation Nelly et Simon : Mission Yéti a connu un lent départ dans les salles du Québec en fin de semaine.

Lors de ses trois premières journées d’exploitation, la comédie d’aventures, réalisée à Québec par le tandem Pierre Greco et Nancy Florence Savard, a cumulé des recettes de 57 373 $, bon pour la huitième position, selon les chiffres dévoilés, lundi, par la firme Cinéac.

Mme Savard, aussi productrice de ce film qui suit deux jeunes de Québec partis à la recherche d’indices de l’existence du yéti dans les montagnes de l’Himalaya, aurait certes souhaité un meilleur départ. Elle demeure quand même optimiste et croit que Mission Yéti a une belle carrière qui l’attend dans les salles québécoises.

« C’est la semaine de relâche que nous visons », a-t-elle dit, en se disant consciente que le soleil radieux et la chaleur inhabituelle de samedi lui ont coûté plusieurs entrées.

Meilleur premier week-end

Nelly et Simon : Mission Yéti a tout de même enregistré le meilleur premier week-end pour les films québécois. Pour vivre ici, de Bernard Émond, a dû se contenter du dixième rang avec des recettes de 34 516 $.

C’est encore Panthère noire, le succès surprise du début de l’année 2018, qui occupe la tête du box-office grâce à une récolte de plus d’un million de dollars. Après deux semaines, la super production de Disney dépasse déjà les 3,5 millions au Québec.

Pierre Lapin et Cinquante nuances plus claires complètent, loin derrière Panthère noire, le top 3 québécois.